1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit-Altmaier et Roth excluent de renégocier l'accord
Reuters19/11/2018 à 10:18

 (Actualisé avec autres ministres européens)
    BERLIN, 19 novembre (Reuters) - Le ministre allemand de
l'Economie, Peter Altmaier, a exclu lundi une renégociation de
l'accord de Brexit intervenu entre l'Union européenne et le
Royaume-Uni, dans le but de le rendre plus acceptable aux
députés britanniques qui s'y opposent en l'état.
    "J'estime que nous devons nous en tenir à ce que nous avons
(négocié) et de la sorte, nous renforcerons la position de (la
Première ministre britannique) Theresa May lorsqu'elle soumettra
cet accord à un vote (au parlement britannique)", a dit le
ministre allemand à la chaîne publique ZDF.
    Considérant que le Brexit signifiait pour toutes les parties
prenantes des problèmes aigus, il a estimé que renégocier
l'accord ne ferait que compliquer encore les choses.
    "Aussi devons-nous aussi tout faire pour que le sommet
européen des chefs d'Etat et de gouvernement soit un succès",
a-t-il dit à propos du conseil européen extraordinaire qui se
tiendra dimanche pour entériner l'accord. Et Altmaier de mettre
en garde contre les risques d'un Brexit désordonné: "Cela
signifierait une grande incertitude".
    Le secrétaire d'Etat allemand aux Affaires européennes,
Michael Roth, a renchéri en estimant lundi matin, au micro de la
SWR (Südwestrundfunk), qu'il n'était pas possible de trouver un
accord meilleur que celui qui a été mis au point, lequel, à ses
yeux, est un "compromis sage".
    Il a dit à son tour qu'il n'y aurait pas de nouvelles
négociations sur l'accord.
    L'accord intervenu entre l'UE et Londres a provoqué la
démission de quatre membres du gouvernement britannique, dont le
ministre du Brexit Dominic Raab, et il a attisé une fronde dans
les rangs des députés conservateurs, dont une partie cherche à
obtenir la tenue d'un vote de défiance contre Theresa
May. 
    Le chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, a
dit quant à lui lundi que "Tout accord vaut mieux qu'aucun
accord". "J'estime qu'il est dans l'intérêt du Royaume-Uni et de
l'Union européenne(...)que cet accord devienne réalité", a-t-il
dit à la presse à son arrivée pour des discussions avec ses
homologues de l'UE à Bruxelles.
    Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a
fait écho à ses propos, et leur collègue néerlandais, Stef Blok,
a appelé de ses voeux un "plan ambitieux" pour les futures
relations entre l'UE et la Grande-Bretagne, dans le cadre de la
déclaration politique que les deux parties mettent au point pour
accompagner l'accord de Brexit.
    "Nous espérons ne pas avoir à rouvrir les négociations", a
dit quant à lui le secrétaire d'Etat tchèque aux Affaires
européennes, Ales Chmelar.

 (Joseph Nasr; Eric Faye pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer