Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BP publie des résultats plus faibles qu'attendu

Reuters31/07/2012 à 18:23

BP PASSE UNE CHARGE DE DÉPRÉCIATION DE 5 MILLIARDS DE DOLLARS

LONDRES (Reuters) - BP a confirmé son statut de maillon faible parmi les grandes compagnies pétrolières mondiales en publiant mardi des résultats plus faibles que prévu, grevés par une charge de cinq milliards de dollars (4,07 milliards d'euros) principalement imputable à des dépréciations de ses actifs aux Etats-Unis.

Le groupe britannique, confronté aux conséquences de l'explosion d'une plate-forme pétrolière dans le golfe du Mexique en 2010 et à un conflit avec ses partenaires russes, a indiqué que sa production pétrolière et ses marges de raffinage avaient baissé au deuxième trimestre et continueraient de se replier au troisième trimestre.

La charge de dépréciations de cinq milliards de dollars s'explique notamment par le déclin de la valeur de raffineries américaines mises en vente, par la baisse de la valeur d'actifs de gaz de schiste et par la suspension du projet Liberty, en Alaska.

Ces provisions ne constituent pas une surprise, d'autres groupes pétroliers ayant dû aussi passer des dépréciations en raison de la faiblesse des marges dans le raffinage et alors que les prix du gaz aux Etats-Unis sont à des plus bas de dix ans.

Mais BP a dû passer une provision supplémentaire de 847 millions de dollars en raison de la marée noire de 2010 dont le coût représente désormais un total de 38 milliards de dollars, soit l'équivalent de deux années de bénéfices à taux de change constant.

Les investisseurs espèrent un accord entre BP et les autorités américaines avant l'élection présidentielle aux Etats-Unis, mais le groupe a prévenu qu'il existait toujours "des incertitudes importantes" sur ces éventuelles obligations dans le pays. Il a néanmoins fait savoir qu'il était en "discussions avancées" pour vendre ses deux raffineries américaines Texas City et Carson.

BP est également en conflit ouvert avec ses partenaires au sein de la coentreprise TNK-BP. Le quatuor de milliardaires russes qui détient 50% du troisième producteur de pétrole en Russie a décidé lundi de bloquer le paiement du dividende.

"Jusqu'à ce que nous soyons capables de résoudre un ou l'ensemble de ces problèmes, nous continuerons à avoir un niveau d'incertitudes élevé sur l'entreprise", a déclaré le directeur général Bob Dudley à des journalistes après l'annonce des résultats.

BP a accusé une perte de 1,385 milliard sur la base du coût de remplacement. Ajusté des charges et autres éléments exceptionnels, le résultat ressort moindre qu'attendu à 3,685 milliards de dollars contre un consensus d'environ 4,4 milliards et 5,7 milliards dégagés un an auparavant.

Pour comparaison, Total a annoncé le versement d'un acompte sur dividende de 0,59 euro au titre du deuxième trimestre, en hausse de 3,5% par rapport au premier trimestre, sur fond de résultats en croissance malgré un prix du brut moins favorable et un recul de sa production.

Pour Richard Griffiths, analyste chez Oriel Securities, les chiffres publiés par BP "testent la confiance" des investisseurs et "ont raté (les attentes) à tous les niveaux" dans toutes les divisions du groupe.

A la Bourse de Londres, le titre BP reculait de 3,4% à 429,5 pence à 13h30 GMT, l'une des plus fortes baisses au sein de l'indice des valeurs européennes du secteur pétrolier

(-0,99%).

Andrew Callus, Nicolas Delame et Blandine Hénault pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.345 -2.82%
47.07 +0.13%
16.57 +0.39%
EDF
12.425 +1.39%
1.178 -0.11%
37.693 -0.57%
73.46 0.00%
26.84 -3.17%
1.532 +0.33%
54.12 -0.70%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.