Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

BP obtient deux blocs d'exploration au large de l'Égypte
information fournie par AOF28/11/2022 à 10:48

(AOF) - L'Egyptian Natural Gas Holding Company a attribué deux blocs d'exploration en mer Méditerranée, au large de l'Égypte à la compagnie britannique BP. La zone offshore du nord-ouest d'Abu Qir - dans laquelle BP détient 82,75 % et Wintershall-Dea détient 17,25 % - est située à l'ouest du bloc North King Mariout et au nord du champ Raven. Il couvre une superficie d'environ 1038 kilomètres carrés avec des profondeurs d'eau comprises entre 600 mètres et 1600 mètres.

Le bloc Bellatrix-Seti East - dans lequel BP et Eni détiennent chacun une part de 50% - est situé à l'ouest du champ Atoll et des blocs North Tabya. Il couvre une superficie d'environ 3440 kilomètres carrés avec des profondeurs d'eau comprises entre 100 mètres et 1200 mètres

Anja-Isabel Dotzenrath, responsable des énergies à faible teneur en carbone et du gaz naturel pour BP, a déclaré : " l'Égypte est importante pour BP avec près de 60 ans de partenariat fructueux et plus de 35 milliards de dollars investis. Nous attendons maintenant avec impatience un avenir encore plus prospère, en continuant à aider à répondre aux besoins énergétiques croissants de l'Égypte en fournissant des approvisionnements en gaz à des prix compétitifs et en soutenant l'Égypte tout au long de la transition énergétique en explorant les opportunités de croissance dans l'hydrogène, par exemple ".

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une demande mondiale en croissance

L'AIE (Agence Internationale de l'Energie) estime que la demande mondiale devrait s'établir à 99,4 Mb/j (millions de barils par jour) pour 2022, un niveau légèrement revu en hausse en raison d'une croissance plus forte que prévue en mars et avril. Cela reste néanmoins 1 Mb/j au-dessous des niveaux de 2019. Dès 2023 l'AIE prévoit que la demande pétrolière mondiale devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie de Covid, tirée par la demande chinoise. Cette dernière a été fortement affectée par les graves perturbations liées au Covid-19 cette année. L'année prochaine, le rebond de la demande chinoise fera plus que compenser un ralentissement du côté des pays de l'OCDE. A moyen-terme la forte reprise du trafic aérien soutient la demande pétrolière, avec une dynamique des voyages en avion en Europe et en Amérique du nord de plus en plus manifeste souligne l'AIE.

Valeurs associées

BP
LSE +0.59%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.