Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BP dépasse les attentes au 3e trimestre et relève son dividende

Reuters30/10/2012 à 13:36

BP RELÈVE SON DIVIDENDE APRÈS UN 3E TRIMESTRE MEILLEUR QUE PRÉVU

LONDRES (Reuters) - BP a annoncé mardi un relèvement de son dividende après la publication d'un bénéfice meilleur qu'attendu au troisième trimestre qui confirme son retour au premier plan après l'accident de Macondo en 2010 dans le golfe du Mexique.

Le résultat courant au coût de remplacement du groupe a reculé à 5,2 milliards de dollars (4 milliards d'euros) contre 5,5 milliards un an auparavant en raison d'une diminution d'activité, d'une production en baisse et du recul des cours du brut.

Ces effets ont toutefois été partiellement compensés par de fortes marges enregistrées dans les activités de raffinage et par une amélioration de la disponibilité des capacités des raffineries.

Le bénéfice annoncé mardi a dépassé les attentes des analystes, qui anticipaient environ 4,1 milliards de dollars. Au deuxième trimestre, il était ressorti à 3,7 milliards.

BP a du coup relevé son dividende de 12,5% pour le porter à neuf cents par action. C'est la deuxième fois en moins d'un an qu'il est augmenté.

"Il s'agit de chiffres très solides, dus aux marges de raffinage y compris aux Etats-Unis", commente Oswald Clint, analyste chez Bernstein.

L'action BP progressait fortement en Bourse en réaction à ces résultats, s'adjugeant 5,08% à 446,6 pence vers 10h45 GMT - à comparer à des gains de 0,75% pour l'indice FTSE de la Bourse de Londres et de 1,9% pour l'indice sectoriel STOXX Europe 600 Oil & Gas.

UN PROCÈS AUX ÉTATS-UNIS EN FÉVRIER ?

La catastrophe de Macondo, qui fit 11 morts et des dégâts environnementaux considérables, avait relégué BP loin derrière le trio de tête des grandes "majors" du pétrole, Exxon Mobil, Royal Dutch Shell et Chevron.

A la suite de cet accident, le groupe a vendu de nombreux actifs aux Etats-Unis pour augmenter ses réserves de cash en prévision du règlement judiciaire de l'affaire.

Dans son communiqué de résultats, BP indique que ses discussions avec le département de la Justice et d'autres ministères américains n'ont pas abouti à un accord à ce jour.

"BP a toujours répété qu'il était disposé à conclure une transaction raisonnable mais que dans le cas contraire il continue à se préparer énergiquement pour le début du procès", souligne le communiqué, en notant que les premières audiences sont prévues pour la fin février 2013.

Moins présent aux Etats-Unis, BP mise en revanche sur la Russie où il vient de s'associer au groupe Rosneft, pièce maîtresse de la remise au pas du secteur par le Kremlin.

Las des querelles des oligarques avec qui il était en affaires depuis les années 1990, le britannique a vendu ses 50% dans la coentreprise TNK-BP à Rosneft moyennant un versement de 12,4 milliards de dollars et une participation de 19,75% dans la compagnie nationale.

Avec cette opération, BP "occupe une position réellement singulière dans l'une des régions de production de pétrole et de gaz les plus importantes du monde", a souligné Bob Dudley, le directeur général du groupe, en qualifiant de Rosneft de "formidable entreprise".

Bob Dudley a aussi fourni, pour la première fois, des indications sur l'activité de BP au-delà de 2014.

"BP s'attend à générer sa croissance future à travers des investissements accrus dans de nouveaux projets à forte marge en amont", a-t-il dit, en mettant l'accent sur l'exploration.

A Moscou, TNK-BP a annoncé une hausse de 53% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 2,73 milliards de dollars. Exxon Mobil, Royal Dutch Shell et Chevron publient également leurs résultats cette semaine.

Andrew Callus, Nicolas Delame et Véronique Tison pour le service français, édité par Benjamin Mallet


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.