Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bouygues réaffirme son ancrage dans les télécoms et la TV

Reuters08/12/2015 à 11:50

BOUYGUES DIT VOULOIR RESTER DANS LES TÉLÉCOMS ET LA TÉLÉVISION

PARIS (Reuters) - Bouygues a réaffirmé mardi n'avoir aucune intention de sortir des secteurs des télécoms et de la télévision, après des informations de presse prêtait à Orange des visées sur ces deux activités.

Le groupe de BTP, propriétaire de l'opérateur Bouygues Telecom et du groupe de télévision TF1, a indiqué dans un bref communiqué n'avoir "aucun projet de sortie des secteurs des télécoms et de la télévision" et a réaffirmé son "ancrage durable dans ces deux industries".

Bouygues avait déjà douché les espoirs de consolidation du marché des télécoms en juin dernier avec le rejet sans appel de l'offre d'Altice, maison-mère de Numericable-SFR.

Pour sa part, Orange s'est refusé à tout commentaire lundi soir face à des "rumeurs de presse qui animent artificiellement le marché depuis maintenant deux ans".

Le numéro un français des télécoms travaille cependant avec des banques pour réfléchir à ses options dans la consolidation annoncée du marché européen des télécoms, sans avoir identifié de cible à ce jour. Deux sources au fait du dossier ont dit à Reuters qu'il avait mandaté BNP Paribas et Morgan Stanley pour le conseiller.

Selon l'agence Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, Orange aurait engagé des discussions préliminaires avec Bouygues en vue de lui racheter ses actifs dans les télécommunications et les médias.

Ce scénario est cependant jugé "tout à fait irréaliste" par les analystes de Natixis, qui rappellent que l'opérateur est sorti de ses principaux investissements dans les médias, y compris récemment de Dailymotion, et qu'une consolidation dans les télécoms en France ne peut être entreprise par un groupe qui est déjà l'opérateur dominant.

OBSTACLES DE CONCURRENCE

Une telle opération, qui aboutirait au rapprochement des numéros un et trois du mobile en France, se heurterait en effet à d'importants obstacles en matière de concurrence. Orange avait un temps exploré un tel scénario en 2014 avant d'y renoncer, pour cause de barrières réglementaires mais aussi de prix demandé à l'époque par Bouygues pour sa filiale.

Une sortie de Bouygues du secteur des télécoms reste cependant une option jugée tout à fait plausible par les analystes de Natixis, malgré les dénégations de son PDG Martin Bouygues.

"Le 'non' à Numéricable-SFR en juin laisse la porte ouverte à une offre plus haute et, surtout, sans conditions liées à la concurrence".

Un autre analyste, lui aussi très sceptique sur un rachat de Bouygues Telecom par Orange, rappelle que ce dernier poursuit une stratégie de convergence entre fixe et mobile, contrairement à une convergence entre télécoms et médias.

Si les spéculations sur une consolidation du marché français se sont un temps taries pendant la période des enchères pour les fréquences 700 MHz, la fin du processus mi-novembre a relancé les conjectures.

(Pascale Denis, édité par Gwénaëlle Barzic)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.