1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bouygues : porté par ses comptes, voire son bilan
Cercle Finance14/11/2019 à 17:27

(CercleFinance.com) - Prenant presque 1%, l'action Bouygues figure parmi les plus fortes hausses du CAC 40 et s'est d'ailleurs approché à moins de 25 centimes des 40 euros, niveau qui n'a plus été atteint depuis le printemps 2018.

Certes, les comptes trimestriels présentés par le conglomérat donnant dans le BTP, la construction et l'immobilier, mais aussi dans les télécoms (Bouygues Telecom), les médias (TF1), sans oublier un important reliquat de participation dans Alstom, étaient bien orientés.

En effet et outre un CA en belle hausse (publiée) de 9% à 27,6 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe a dévoilé un résultat opérationnel courant amélioré de 30,3% à 1,1 milliard, et un résultat net part du groupe de 848 millions (+ 10%).

De plus, cette rentabilité accrue vaut pour tous les métiers, surtout TF1 (+ 45% pour son résultat opérationnel courant, à 184 millions), toujours Bouygues Telecom (+ 22% à 405 millions), mais surtout par le 'coeur du réacteur' : les métiers de la construction (+ 229% à 545 millions), même si le sous-segment immobilier faiblit.

Au-delà de ces résultats, Bouygues a aussi amélioré son bilan. En effet, le groupe a reçu cet été sa quote-part du gros dividende versé par Alstom (soit 341 millions d'euros), puis le produit de la cession de 13% du capital de ce cet équipementier ferroviaire dont il détient toujours 14,7% des parts. Soit 1.079 millions de mieux, et un total de plus de 1,4 milliard d'euros.

En conséquence, la dette financière nette du groupe Bouygues revient sur un an de 5,5 à 4,6 milliards d'euros, soit une baisse de près de 20%. Et ce d'autant que sans tenir compte d'Alstom, Bouygues compte bien accroître sa génération de trésorerie. Bref, le groupe va disposer de moyens supplémentaires, surtout s'il venait à se défaire du solde de ses actions Alstom.

Que va-t-il en faire ? Mystère. Mais les boursiers se souviennent sans doute de l'offre publique de rachat d'actions (OPRA) de 1,25 milliard d'euros annoncée à la fin de l'été 2011, puisqu'elle était intervenue à 30 euros (soit une prime instantanée de 30%) et portait sur plus de 10% du capital.

EG

Valeurs associées

Euronext Paris +0.48%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer