Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

BOURSE-USA-Le Dow Jones a gagné 0,28%, le Nasdaq a pris 0,12%
information fournie par Reuters31/01/2018 à 22:02

    NEW YORK, 31 janvier (Reuters) - La Bourse de New York a 
finalement fini en légère hausse mercredi, interrompant une 
violente séquence baissière entamée lundi, même si les 
déclarations de la Réserve fédérale au sujet d'une accélération 
anticipée de l'inflation ont effacé une partie de ses gains. 
    Porté par la bonne tenue de l'action Boeing  BA.N , l'indice 
Dow Jones  .DJI  a gagné 0,28%, soit 73,19 points, à 26.150,08. 
Le S&P-500  .SPX , plus large, a pris 1,50 point, soit 0,05%, à 
2.823,92. Le Nasdaq Composite  .IXIC  a avancé de son côté de 
9,00 points (+0,12%) à 7.411,48. 
    En séance, le Dow a un moment affiché une hausse de 1% avant 
de brièvement basculer dans le rouge à la suite des annonces de 
la Fed, intervenues deux heures avant la clôture. 
    Même si le Dow Jones a accusé lundi et mardi son plus net 
recul sur deux jours depuis le mois de septembre 2016, l'indice 
vedette de Wall Street termine le mois de janvier sur un gain de 
près de 6%, enchaînant sa dixième hausse mensuelle de suite. 
    Le S&P 500, également sur une série de dix mois de gains de 
suite, a pris 5,5% en janvier. Le Nasdaq a avancé de 7,4%, 
progressant pour sa part pour le septième mois d'affilée. 
    La Réserve fédérale américaine a, sans surprise, laissé ses 
taux inchangés à l'issue de la première réunion de son comité de 
politique monétaire de l'année, tout en ajoutant qu'elle 
anticipait un renchérissement de l'inflation en 2018, laissant 
ainsi la porte ouverte à un tour de vis en mars.   
    Boeing a publié une prévision de bénéfice annuel nettement 
supérieure aux attentes du marché en anticipant une nouvelle 
année record pour ses livraisons d'avions, ce qui a permis au 
titre de terminer sur un gain de près de 5%, soit la plus forte 
hausse du Dow Jones. 
    Le numéro un mondial de l'aéronautique compte livrer entre 
810 et 815 avions commerciaux en 2018, soit jusqu'à 6,8% de plus 
que l'année dernière. En 2017, Boeing a livré 763 appareils, ce 
qui constituait déjà un record pour l'ensemble du secteur, lui 
permettant de terminer l'année devant son concurrent européen 
Airbus  AIR.PA .   
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français) 
 

Valeurs associées

Index Ex -1.40%
Index Ex -0.02%
CBOE -0.54%
Euronext Paris +0.18%
NYSE -2.21%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.