Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

BOURSE-Ubisoft monte, les débuts d'Assassin Creed Odyssey salués
information fournie par Reuters11/10/2018 à 11:21

    PARIS, 11 octobre (Reuters) - Ubisoft  UBIP.PA  est l'une
des rares valeurs en hausse jeudi matin au sein d'un SBF 120 en
net recul, après l'annonce par le groupe d'un démarrage
commercial soutenu pour Assassin's Creed Odyssey, dernier opus
en date de l'une des franchises vedettes de l'éditeur de jeux
vidéo. 
    Le titre Ubisoft gagne 1,48% à 84,90 euros à 11h12 alors que
le SBF 120  .SBF120  recule de 1,56%.
    Dans un communiqué publié mercredi soir, Ubisoft a fait état
de "premières ventes solides" pour Assassin's Creed Odyssey, en
revendiquant "la meilleure performance de la franchise sur une
première semaine pour la génération actuelle de consoles".
    Dans une note, Barclays, qui maintient sa recommandation à
"surpondérer" avec un objectif de cours de 110 euros, juge cette
communication rassurante après un article de la presse
spécialisée qui évoquait des ventes physiques du jeu au
Royaume-Uni inférieures de 26% à celle du précédent opus
(Origins). 
    L'intermédiaire table sur des ventes d'un peu plus de sept
millions d'unités sur le premier trimestre de commercialisation
mais légèrement inférieures à celles d'Origins au total, avec
néanmoins un chiffre d'affaires un peu supérieur grâce à une
amélioration du revenu unitaire.
    De son côté, MidCap Partners se dit "très optimiste" quant à
l'accueil réservé au titre par les joueurs, "ce qui devrait
soutenir les ventes au cours des semaines à venir".
    L'intermédiaire, à l'achat sur Ubisoft avec un objectif de
cours de 107 euros, ajoute que "la forte baisse du cours ces
derniers jours constitue un excellent point d'entrée".
    Assassin's Creed Odyssey, qui a pour cadre la guerre du
Péloponnèse dans la Grèce antique, avait déjà permis au titre
Ubisoft de monter fortement au début du mois après l'annonce
d'un partenariat avec Google  GOOGL.O , le groupe américain
ayant choisi le titre pour lancer son nouveau service de jeux
vidéo à la demande.  
    Mais l'action a rechuté de 16,4% sur les six dernières
séances pour clôturer mercredi au plus bas depuis mai. Elle
affiche encore une hausse de 33% depuis le début de l'année. 
    

 (Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -0.90%
Euronext Paris -1.52%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 11/10/2018 à 11:21:18.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.