Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

BOURSE-Publicis décroche, ses résultats trimestriels déçoivent
information fournie par Reuters19/07/2018 à 10:42

    PARIS, 19 juillet (Reuters) - Publicis  PUBP.PA  chute jeudi
matin à la Bourse de Paris après l'annonce d'une baisse
inattendue de ses revenus au deuxième trimestre.
    A 10h38, le titre perd 7,14% à 54,14 euros, un creux de huit
mois, affichant la plus forte baisse du CAC 40  .FCHI , qui
recule alors de 0,5%.
    L'action s'achemine vers sa plus forte baisse en une séance
depuis novembre 2008.
    Elle entraîne dans son sillage celle de son concurrent
britannique WPP  WPP.L , en repli de 3,49% 
    Le groupe français a annoncé avant l'ouverture du marché un
recul surprise de ses revenus au deuxième trimestre,
interrompant le redressement de la croissance opéré depuis un
an. Publicis a notamment été pénalisé par la contre-performance
d'une activité de santé et par l'impact de nouvelles règles
européennes de protection des données privées.  
    Cette rechute de Publicis, qui relevait la tête après avoir
souffert de la perte de gros budgets, alimente la défiance des
investisseurs, déjà échaudés par les résultats publiés mardi par
le numéro deux mondial Omnicom  OMC.N , qui avait perdu près de
10%.  
    Les analystes de Kepler Cheuvreux évoquent une baisse
organique de 2% très décevante au titre du deuxième trimestre
qui "pourrait entraîner un carnage du cours de Bourse et
entraîner dans sa chute son concurrent Omnicom".
    En Europe, le groupe publicitaire a vu son chiffre
d'affaires reculer de 3,6% en organique à 641 millions d'euros,
là où les analystes de Kepler Cheuvreux attendaient une
croissance de 1%, contre un consensus de 0,8%.
    Publicis pâtit notamment de la mise en oeuvre du règlement
européen sur la protection des données (RGPD). 
    "C'est la première fois à notre connaissance qu'une
entreprise médias financée par la publicité fait référence à ce
phénomène  ...  cette sensibilité en surprenante", observent les
analystes de Kepler.
    En ce qui concerne l'Amérique du Nord, Publicis a là encore
fait moins bien qu'attendu par les analystes avec un chiffre
d'affaires en baisse de 2,3% en organique au T2 en raison des
difficultés de Publicis Health, "le secteur de la santé
changeant de modèle et devant passer à des actions plus
ciblées", selon les analystes d'Invest Securities.
    L'intermédiaire, qui revient également sur la déception
Omnicom, souligne qu'à l'image de l'année dernière à la même
époque, "des interrogations vont revenir sur la pérennité du
modèle économique des groupes de communication". 
    Invest Securities et Kepler Cheuvreux concluent toutefois
leur analyses sur une note optimiste et saluent le maintien des
prévisions annuelles de croissance organique et de marge. 
    "Le second semestre devrait marquer une accélération grâce
aux contrats gagnés au premier trimestre et une amélioration de
la marge nette entre 30 et 50 points de base", estiment les
analystes d'Invest Securities.     

 (Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.74%
Euronext Paris +0.42%
WPP
LSE -0.90%
NYSE -0.11%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 19/07/2018 à 10:42:28.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.