Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

BOURSE-Plastic Omnium chute, le ralentissement mondial inquiète
information fournie par Reuters25/10/2018 à 11:25

    PARIS, 25 octobre (Reuters) - Plastic Omnium  PLOF.PA  signe
l'une des plus fortes baisses du Stoxx 600 et du SBF 120 jeudi
matin, le ralentissement de la production automobile mondiale
ayant incité l'équipementier automobile à la prudence pour la
fin de l'année.
    Vers 09h15 GMT, l'action du spécialiste des extérieurs
automobiles chute de 6,94% à 23,08 euros, à un plus bas de trois
ans.
    Le titre évolue contre la tendance du secteur automobile en
Europe qui s'offre un rebond de 2,22%, après plusieurs séances
de repli en raison des tensions commerciales et des inquiétudes
quant à la croissance mondiale.
    "Plastic Omnium a revu en baisse ses perspectives pour 2018
et la conférence téléphonique a confirmé que la visibilité
restait limitée sur le secteur, y compris pour des acteurs de
qualité comme lui", commente un analyste parisien du secteur.
    Plastic Omnium a publié un chiffre d'affaires en hausse de
15,7% à 2,04 milliards d'euros au troisième trimestre, soit une
baisse de 2,1% à périmètre et changes constants.
    Mais la croissance annuelle de la production mondiale
n'étant plus estimée qu'en hausse de 0,7%, contre 2,2% en
juillet, le groupe s'est montré plus prudent sur plusieurs de
ses objectifs annuels.
    Il vise ainsi une croissance du chiffre d'affaires d'au
moins 5% à environ 8,9 milliards d'euros proforma, alors qu'il
tablait jusqu'ici sur neuf milliards environ, et un résultat
opérationnel comparable à celui de 2017, alors qu'il l'attendait
jusqu'à présent en hausse.
    "En dépit du ralentissement du marché, nous serons en mesure
de maintenir notre performance", a souligné Jean-Michel
Szczerba, co-directeur général de Plastic Omnium, lors d'une
téléconférence avec les analystes.
    Ceux de Midcap Partners ont abaissé de 3% en moyenne leur
prévision de résultat opérationnel courant pour 2018-2020.
    "Notre sentiment de prudence à l'égard de la dynamique du
secteur est donc confirmé dans un contexte où les perspectives
des grandes géographies sont bousculées: WLTP (nouvelles normes
d'homologation) en Europe, ralentissement de la Chine, haut de
cycle aux Etats-Unis", dit l'intermédiaire qui abaisse son
objectif de cours à 24 euros (contre 29) et reste à "neutre".   
    Le groupe a confirmé par ailleurs viser pour 2018 un "free
cash-flow" à trois chiffres et a déclaré que son résultat net
devrait être en forte hausse suite aux effets de périmètre, et
non plus seulement en hausse comme annoncé jusqu'ici.
    Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe en
Europe a reculé de 3,2%, la production européenne ayant été
affectée par les difficultés des constructeurs dans
l'application des normes WLTP, notamment en Allemagne, premier
contributeur au chiffre d'affaires du groupe.
    "Je pense que nous allons vivre des temps difficiles durant
les 18 mois à venir, mais nous sommes bien armés pour y faire
face", a ajouté Laurent Burelle, PDG de Plastic Omnium, citant
la structure financière solide et le portefeuille de produits du
groupe, et précisant que le ralentissement actuel est sans
commune mesure avec les crises de 1997 et 2008.

 (Laetita Volga et Gilles Guillaume, édité par Juliette
Rouillon)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.37%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 25/10/2018 à 11:25:26.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.