1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BOURSE-Le luxe chute, LVMH n'apaise pas les craintes sur la Chine
Reuters10/10/2018 à 19:05

    * Les chiffres de LVMH sont jugés solides
    * Mais le groupe élude les questions sur les tendances des
dernières semaines 
    * De ce fait les craintes d'un ralentissement en Chine
restent
fortes
    * Le titre LVMH a plongé de 7,14%, entraînant tout le
secteur du
luxe dans son sillage 

 (Actualisé avec déclarations du directeur financier de LVMH,
cours de clôture en Europe, cours des valeurs de luxe
américaines)
    par Pascale Denis et Blandine Henault
    PARIS, 10 octobre (Reuters) - Les valeurs du luxe se sont
effondrées mercredi, le numéro un mondial du secteur LVMH
 LVHM.PA  n'ayant pas réussi à apaiser les craintes d'un
ralentissement à venir de la cruciale demande chinoise, malgré
la publication la veille des chiffres de ventes trimestriels
jugés solides.
    Lors d'une conférence téléphonique organisée dans la
journée, le directeur financier du groupe Jean-Jacques Guiony
s'est ainsi montré évasif dans ses réponses aux questions
portant sur les tendances du seul mois de septembre, le plus
important du troisième trimestre, ou pendant le début du mois
d'octobre.  
    A Paris, le titre LVMH a terminé sur une chute de 7,14% à
265,3 euros, retombant à un creux de six mois, Kering  PRTP.PA 
a plongé de 9,62% à 381,3 euros et Hermès  HRMS.PA  a abandonné
5,07% à 505,4 euros.
    A Londres, Burberry  BRBY.L  a perdu 8,09%, tandis qu'à
Zurich, Richemont  CFR.S  a cédé 3,98% et Swatch  UHR.S  5,41%.
De ce fait, l'indice Stoxx du secteur des biens de consommation
domestique  .SXQP  a abandonné 2,32%, accusant une des plus
fortes baisses sectorielles en Europe.
    Les valeurs du luxe américaines ne sont pas en reste,
Tiffany & Co  TIF.N  cédant 7,69% vers la mi-séance à Wall
Street, Tapestry  TRP.N  6,24%, Michael Kors  KORS.N  5,22% et
Ralph Lauren  RL.N  5,19%.
    LVMH a ouvert mardi soir le bal des publications
trimestrielles du secteur avec une croissance des ventes de 10%
à taux de change et périmètre constants, en ligne avec le
consensus établi par Inquiry Financial pour Reuters.
    Surtout, sa division mode-maroquinerie qui loge Dior et
Louis Vuitton - principal centre de profits du groupe - a vu sa
croissance organique atteindre 14% au lieu des 12% prévus.
 
    Mais ces chiffres, unanimement jugés solides par les
analystes, n'ont pas atténué les inquiétudes concernant le
risque de baisse de la demande chinoise, lié au recul de la
Bourse de Shanghai, à la dépréciation du yuan et aux
conséquences de la guerre commerciale sino-américaine sur la
croissance de la Chine.
    
    "LES INQUIÉTUDES RISQUENT DE NE PAS DISPARAÎTRE DE SITÔT"
    La clientèle chinoise compte pour 32% des ventes mondiales
du luxe, une proportion qui devrait atteindre 40% d'ici 2024,
selon le Boston Consulting Group pour qui ces consommateurs
contribueront alors à 70% à la croissance du luxe.
    "Les inquiétudes sur la durabilité de consommation chinoise
risquent de ne pas disparaître de sitôt", soulignent les
analystes de Citi dans une note.
    Pour ceux de Société générale, "le trimestre devrait marquer
le début du ralentissement cyclique de la croissance des ventes
pour LVMH et le secteur".
    "On vend sur la nouvelle, avec la crainte d'un
ralentissement en Chine à cause de la guerre commerciale",
commente pour sa part un trader à Genève.
    Par ailleurs, Morgan Stanley a abaissé à "sous-pondérer"
mercredi matin sa recommandation sur le secteur.
    Le broker, qui relève que le luxe a signé de loin la
meilleure performance sectorielle depuis deux ans en Europe,
estime que les valorisations restent élevées malgré la récente
correction boursière du secteur.    
   "Les valorisations relatives n'ont jamais été aussi élevées
depuis 1995, date à laquelle nous avons débuté nos relevés",
note Morgan Stanley, qui ajoute que les révisions de chiffres
d'affaires sont maintenant plutôt orientées à la baisse.
    Concernant la Chine, il estime qu'un net ralentissement de
l'économie constitue le principal risque pour le luxe et que les
ventes au détail devraient décélérer au second semestre 2018,
avant un léger rebond au début de 2019.

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Luxe, meilleure perf. sectorielle en Europe sur 2 ans    https://reut.rs/2OhEXLs
LEAD 1-LVMH maintient le cap au T3 malgré les craintes liées à
la Chine     
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Edité par Jean-Michel Bélot et Benoît Van Overstraeten)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.86%
Euronext Paris +0.65%
Euronext Paris +0.53%
LSE -0.95%
SIX Swiss Exchange +0.23%
SIX Swiss Exchange -0.29%
NYSE -0.97%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 10/10/2018 à 19:05:24.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5567.02 +0.26%
1.1189 -0.19%
16.47 -0.84%
63.31 +0.02%
2.509 +5.16%

Les Risques en Bourse

Fermer