1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

BOURSE-Kering grimpe, RBC souligne une opportunité d'achat
Reuters02/11/2018 à 11:04

    PARIS, 2 novembre (Reuters) - L'action Kering  PRTP.PA 
grimpe vendredi en Bourse, portée par une note de RBC Capital
Markets qui souligne l'opportunité d'achat offerte par le repli
récent du titre.
    L'action Kering prend 5,24% à 419,90 euros à 10h55, l'une
des plus fortes progressions du CAC 40  .FCHI , en hausse de
1,12%.
    Kering profite en outre de la détente dans le conflit
commercial entre les Etats-Unis et la Chine, qui bénéfice à
l'ensemble du secteur du luxe, notamment à LVMH  LVMH.PA 
(+2,93%) et Hermès  HRMS.PA  (+1,87%).
    Ailleurs en Europe Richemont  CFR.S  prend 4,05%, Moncler
 MONC.MI  5,49% et Swatch Group  UHR.S  4,70%. 
    RBC, qui passe à "surperformance" contre "performance de
marché" sur Kering avec un objectif de cours à 520 euros, note
le recul de plus de 20% de l'action depuis fin juin et loue le
profil du groupe de luxe en matière de rendement du capital
investi et de génération de trésorerie.
    Ce profil "ne paraît pas être pleinement apprécié à la
lumière de la plus faible valorisation (de Kering) face à ses
concurrents", lit-on dans la note.
    Selon RBC, l'action Kering offre donc un point d'entrée
attrayant, d'autant plus que la croissance de sa pépite, Gucci,
devrait se poursuivre même si elle est appelée à se normaliser à
terme.
    Kering a vu sa croissance organique se tasser légèrement au
troisième trimestre tout en se maintenant à un niveau
extrêmement élevé grâce aux ventes nettement meilleures que
prévu de Gucci, qui a encore une fois signé une performance hors
norme malgré des comparatifs difficiles.  
    Le marché a aussi été rassuré par les propos du directeur
financier indiquant ne pas percevoir de ralentissement de la
demande chinoise et avoir, au contraire, observé une "très forte
dynamique" pendant les fêtes locales de septembre et du début
octobre.
    Le secteur du luxe, très dépendant de la demande chinoise,
profite vendredi en Bourse d'une évolution positive sur le front
du commerce international.
    Le président américain Donald Trump et son homologue chinois
Xi Jinping ont en effet tous deux fait part jeudi de leur
optimisme quant à une résolution du conflit commercial entre
leurs deux pays.  
    

 (Patrick Vignal, édité par Wilfrid Exbrayat)
 

Valeurs associées

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6162927
    09 novembre11:21

    POUR QUOI CETTE NEWS PARTOUT DEPUIS DES JOURS

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer