Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

BOURSE-Engie grimpe, Credit Suisse optimiste sur la plan de transformation
information fournie par Reuters04/04/2018 à 12:02

    PARIS, 4 avril (Reuters) - Le titre Engie  ENGIE.PA  prend
la tête du CAC 40 mercredi à la Bourse de Paris à la suite d'un
relèvement du conseil de Credit Suisse qui se dit confiant sur
le plan de transformation du groupe et revoit à la hausse ses
estimations de bénéfices au regard des bons résultats de 2017.
    Les analystes de la banque helvète relèvent leur
recommandation à "surperformance" contre "neutre" avec un
objectif de cours revu à 16,1 euros contre 15 euros.
    L'action du groupe énergétique prend 1,24% à 13,835 euros à
12h00 alors que l'indice CAC 40 recule de 0,64% au même moment.
    Début mars, Engie a publié des résultats 2017 marqués par un
retour de la croissance organique et des profits après une perte
nette en 2016.   Cette annonce avait été saluée par
le marché, avec un bond de 3,84% sur la séance du 8 mars.
    Après cette publication annuelle, les analystes de Credit
Suisse estiment désormais que le taux de croissance annuel moyen
(CAGR) du bénéfice par action d'Engie sera de 2,6% pour la
période 2017-2020, contre une hausse de 1,3% auparavant. Pour la
seule année 2018, ils augmentent leur estimation de bénéfice de
9,2%. 
    "En plus de l'amélioration du bénéfice, nous sommes plus
optimistes qu'avant sur l'issue de plan de transformation",
indique l'intermédiaire, qui note toutefois que des risques
d'exécution demeurent et que le désengagement partiel ou total
de l'Etat - détenteur de 24,1% du capital - pourrait mettre le
titre sous pression.
    "L'accord récent entre RWE  RWEG.DE  et E.ON  EONGn.DE 
montrent, selon nous, qu'Engie a eu raison de se concentrer sur
les énergies renouvelables non-subventionnées", écrivent les
analystes de Credit Suisse.
    Le projet de démantèlement d'Innogy  IGY.DE  dans le cadre
d'un échange d'actifs entre les deux énergéticiens allemands
devrait permettre à RWE de se transformer en l'un des plus
importants acteurs européens des énergies renouvelables tandis
qu'E.ON deviendra l'un des principaux groupes en matière de
réseaux et de distribution d'énergie du continent.  
    La désignation prévu au mois de mai de Jean-Pierre Clamadieu
à la présidence non-exécutive d'Engie éloigne le risque d'une
instabilité de la direction, ajoute par ailleurs Credit Suisse
dans sa note.     

 (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -1.56%
XETRA 0.00%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 04/04/2018 à 12:02:38.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.