Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bons débuts pour la plus grosse introduction en Bourse de 2016

Reuters09/06/2016 à 12:05

LE DANOIS DONG ENERGY FAIT DE BONS DÉBUTS EN BOURSE

par Jacob Gronholt-Pedersen et Nikolaj Skydsgaard

COPENHAGUE (Reuters) - Le titre DONG Energy gagnait plus de 10% en fin de matinée jeudi à la Bourse de Copenhague pour la première séance de cotation du groupe public danois spécialisé dans les éoliennes offshore, qui a mené à bien la plus importante introduction en Bourse de l'année en Europe.

L'entreprise, qui a construit plus du quart des parcs d'éoliennes offshore du monde, a fixé à 235 couronnes danoises par action le prix de sa mise sur le marché, un niveau qui se situe dans le haut de la fourchette de 200 à 255 couronnes retenue et qui la valorise à environ 98,2 milliards (13,2 milliards d'euros).

Le titre se traitait à 11h40 à 259,20 couronnes, en hausse de 10,3% par rapport au prix d'introduction, portant la valorisation du groupe à 14,6 milliards d'euros.

L'opération a généré un produit brut de 17 milliards de couronnes pour l'Etat danois et un consortium d'investisseurs emmené par Goldman Sachs.

Au niveau actuel de capitalisation boursière de DONG, la valeur de l'investissement de Goldman Sachs dans l'entreprise, qui avait déboursé huit milliards de couronnes il y a deux ans et demi, est multipliée par deux.

En 2014, lors de la cession par Copenhague d'une part de 18% de DONG au consortium mis sur pied par la banque d'affaires américaine, certaines voix s'étaient élevées pour dire que le gouvernement de l'époque avait bradé cet actif.

DÉPENDANCE AUX SUBVENTIONS PUBLIQUES

Le secteur des éoliennes offshore est en forte croissance et DONG développe des projets de grande taille en Grande-Bretagne et en Allemagne, dont Hornsea 1, d'une capacité de 1,2 gigawatt, qui deviendra le plus grand parc éolien offshore au monde.

L'entreprise a récemment ouvert des bureaux aux Etats-Unis et à Taïwan.

Mais, l'offshore éolien est l'une des sources d'énergie renouvelable les plus coûteuses et certains analystes financiers s'inquiètent de la dépendance du secteur aux subventions publiques. Ainsi, en 2015, DONG a tiré 62% de ses revenus de telles subventions et autres outils de soutien financier, comme le système des permis d'émission de dioxyde de carbone (CO2).

DONG a accusé une perte nette lors de ses quatre derniers exercices, surtout en raison de charges de dépréciation sur ses activités pétrolières, mais le groupe devrait être bénéficiaire cette année en raison d'une hausse de ses activités éoliennes et d'améliorations technologiques.

Le groupe n'a pas émis de nouvelles actions dans le cadre de son introduction en Bourse; l'Etat danois et le consortium Goldman ont vendu au total 17,4% de l'entreprise. Le premier conserve une part légèrement supérieure à 50% à la suite de l'opération, celle de Goldman revenant à 13,4%.

L'entreprise a précisé que plus de 36.000 nouveaux investisseurs s'étaient vu attribuer des titres. Les petits porteurs danois ont acquis environ 10% des 72,8 millions d'actions vendues, le solde ayant été vendu à des investisseurs institutionnels danois et internationaux.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

Mes listes

valeur

dernier

var.

5387.38 +1.34%
83.4 +1.71%
36.22 +0.78%
5.264 +4.24%
26.7 -1.48%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.