Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI

3.98CAD
-3.16% 
valeur indicative 2.63 EUR
Ouverture théorique 0.00

CA0977512007 BBD'B

TSX données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    4.11

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    9 611 MCAD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    21.11.11 / 22:24:39

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI à mes listes

    Fermer

Bombardier supprimera 7.500 postes de plus d'ici 2018

Reuters21/10/2016 à 18:23
 (Actualisé avec précisions, commentaire, cours de Bourse) 
    par Allison Lampert 
    MONTREAL, 21 octobre (Reuters) - Le constructeur canadien de 
trains et d'avions Bombardier  BBDb.TO  a annoncé vendredi son 
deuxième plan de réductions d'effectifs depuis le début de 
l'année, un projet qui prévoit la suppression d'environ 7.500 
postes en deux ans, principalement dans ses activités de 
matériel de transport ferroviaire. 
    Le groupe de Montréal, en difficulté depuis plusieurs années 
en raison notamment des dépassements de coûts de ses projets 
dans l'aéronautique, a précisé que les deux tiers des 
suppressions de postes toucheraient Bombardier Transport, sa 
branche basée à Berlin, en Allemagne, le reste concernant 
l'aéronautique. 
    Quelque 1.500 salariés basés au Québec et 500 autres dans le 
reste du Canada verront leur poste supprimé d'ici 2018, a 
expliqué le PDG, Alain Bellemare, ajoutant que ce plan social ne 
devrait pas affecter les discussions en cours avec le 
gouvernement fédéral d'Ottawa sur le projet d'investissement 
public de plus d'un milliard de dollars dans son projet d'avion 
CSeries. 
    "Même s'il est toujours difficile de restructurer, les 
actions annoncées aujourd'hui sont nécessaires pour assurer la 
compétitivité à long terme de Bombardier", a-t-il déclaré.  
    A la Bourse de Toronto, l'action Bombardier perdait 0,56% à 
1,77 dollar canadien à 16h20 GMT.  
    En février, le groupe basé à Montréal avait déjà annoncé a 
suppression de 7.000 postes, dont près de la moitié dans ses 
activités de transport ferroviaire, fortement implantées en 
Europe.   
     
     
    Bombardier, qui employait au total 70.900 personnes à la fin 
de l'an dernier, souffre de la concurrence, notamment chinoise, 
sur les marchés publics de transport ferroviaire.  
    "On se pose beaucoup de questions sur la santé de certains 
de leurs marchés finaux", a commenté Chris Murray, analyste 
d'AltaCorp. "Je crois que des changements supplémentaires sont 
possibles: on a déjà évoqué la question de savoir s'ils seraient 
disposés à vendre une certaine division." 
    Pour Kevin Chiang, de CIBC, l'annonce des nouvelles 
réductions d'effectifs prouve que Bellemare, en poste depuis 
février 2015, a "les mains libres" pour restructurer le groupe, 
contrôlé par la famille Bombardier-Beaudouin.  
    Alain Bellemare a expliqué vendredi que, comme celles 
annoncées en février, les suppressions de postes seraient en 
partie compensées par des "embauches stratégiques" dans les 
secteurs en croissance, soit l'avion de ligne CSeries et l'avion 
d'affaires Global 7000, dont le premier vol est prévu le mois 
prochain mais dont le développement accuse deux ans de retard. 
    Début septembre, Bombardier avait divisé par plus de deux sa 
prévision de livraisons d'avions CSeries durant l'année en 
précisant que son chiffre d'affaires annuel se situerait dans le 
bas de la fourchette évoquée jusqu'alors.   
    Le programme CSeries a failli conduire Bombardier au dépôt 
de bilan l'an dernier mais le constructeur a été renfloué 
depuis, notamment grâce à un accord d'un milliard de dollars 
conclu en octobre avec la province du Québec. 
    La province fait depuis pression sur le gouvernement fédéral 
pour qu'il apporte une contribution équivalente au renflouement 
du groupe. 
    La Caisse de dépôt et placement du Québec, deuxième fonds de 
pension canadien, possède par ailleurs 30% du capital de 
Bombardier Transport, achetés en novembre dernier pour 1,5 
milliard de dollars.  
     
 
 (avec Allison Martell et Matt Scuffham à Toronto, Leah Schnurr 
à Ottawa; Benoît Van Overstraeten pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.85 -1.44%
5542.55 -0.11%
15.99 -1.78%
0.229 -0.87%
3.085 +8.25%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.