Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI

3.98CAD
-3.16% 
valeur indicative 2.56 EUR
Ouverture théorique 0.00

CA0977512007 BBD'B

TSX données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    4.11

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    9 626 MCAD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    21.11.11 / 22:24:39

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BOMBARDIER INC CL B SUB VOTI à mes listes

    Fermer

Bombardier réduit ses pertes, voit une amélioration des marges

Reuters10/11/2016 à 16:57
 (Actualisé avec détails et commentaires du DG, cours de Bourse) 
    par Allison Lampert 
    10 novembre (Reuters) - Bombardier  BBDb.TO  a publié jeudi 
une perte nette ajustée nettement inférieure aux attentes au 
troisième trimestre et a dit s'attendre à terminer l'année avec 
des marges d'exploitation améliorées sur l'ensemble de ses 
activités.  
    Le constructeur canadien de trains et d'avions, qui a connu 
des difficultés ces dernières années avec ses jets Cseries, a 
relevé le bas de la fourchette de sa prévision de bénéfice 
d'exploitation (Ebit) annuel à 350-400 millions de dollars 
américains (322-368 millions d'euros) contre 200-400 millions 
auparavant. 
    "Nous tournons à plein régime pour ce qui concerne notre 
redressement", a déclaré à Reuters le directeur général Alain 
Bellemare, faisant référence au plan visant à améliorer la 
performance à long terme. 
    Le groupe de Montréal a en revanche abaissé la prévision de 
chiffre d'affaires 2016 de la division transports à 8 milliards 
de dollars contre 8,5 milliards, en raison d'une nouvelle 
stratégie de gestion des projets. 
    "Il ya un peu d'impact sur le chiffre d'affaires mais une 
meilleure performance sur la marge", a déclaré Alain Bellemare. 
    Bombardier, qui a fait état d'une hausse de 32% des prises 
de commandes dans la division transport à 2,9 milliards de 
dollars sur le trimestre s'achevant le 30 septembre, n'a pas dit 
si la production augmenterait l'an prochain. 
    Selon Alain Bellemare, le groupe canadien n'apportera pas de 
changements majeurs à la production de ses jets régionaux, de 
ses Q400 turbo-propulsés ou de ses jets d'affaires en 2017. 
    "Nous sommes bien positionnés pour 2017 à présent", a-t-il 
ajouté. "Nous avons pris les mesures difficiles en 2015."  
    Le groupe canadien prévoit un chiffre d'affaires de 16,5 
milliards de dollars sur son exercice annuel. En septembre, il 
avait dit s'attendre à être proche du bas de sa fourchette de 
prévision de 16,5-17,5 milliards de dollars après avoir réduit 
de moitié la prévision de livraison de moyen-courriers Cseries 
cette année. 
    Bombardier avait annoncé le mois dernier un second plan 
social dans l'année avec la suppression de 7.500 postes, 
essentiellement dans sa division ferroviaire.   
    Il a livré 36 avions d'affaires au troisième trimestre, 
contre 43 sur la même période de 2015, Il a aussi livré 16 
avions de ligne, soit deux de plus qu'au troisième trimestre de 
l'an dernier. 
    La perte nette sur la période juillet-septembre a été 
fortement réduite, à 94 millions de dollars, soit 4 cents par 
action, contre 4,88 milliards (2,20 dollars/action) un an plus 
tôt. 
    Le groupe avait comptabilisé l'an dernier des charges 
exceptionnelles d'environ 4,4 milliards de dollars liées à une 
dépréciation du programme Cseries.  
    La perte ajustée est ressortie à 10 millions de dollars, à 
comparer avec la perte de 92,8 millions donnée par le consensus 
Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Le chiffre d'affaires a baissé de près de 10% à 3,74 
milliards de dollars. 
    A la Bourse de Toronto, le titre progresse de 5,03% à 1,88 
dollar canadien.   
 
 (avec Vishaka George à Bangalore; Marc Angrand et Claude 
Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.96 +0.42%
5283.86 -1.92%
12.04 +0.25%
146.92 -2.13%
74.48 -1.39%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.