1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bolloré sanctionné par le gendarme de la Bourse italienne

Reuters27/01/2014 à 20:11

VINCENT BOLLORÉ SANCTIONNÉ EN ITALIE POUR MANIPULATION DES COURS

PARIS/MILAN (Reuters) - L'homme d'affaires Vincent Bolloré a été sanctionné par le gendarme de la Bourse italienne (Consob) pour manipulation de cours, une décision que le dirigeant du groupe Bolloré conteste.

La Consob a prononcé une amende de trois millions d'euros à l'encontre de Vincent Bolloré et deux de ses sociétés, Financière de l'Odet et Financière du Perguet, en lien avec l'achat d'actions de la société Premafin entre le 22 septembre et le 22 octobre 2010.

L'industriel se voit également interdire d'exercer des fonctions opérationnelles dans une société cotée italienne pendant une période de 18 mois.

La Consob estime que Vincent Bolloré, par l'intermédiaire de ses deux sociétés, a effectué des opérations "qui ont fixé le prix de l'action Premafin à un niveau artificiel et par conséquent ont fourni des informations fausses et trompeuses sur le cours".

Dans un communiqué, Vincent Bolloré et la société Financière de l'Odet contestent cette décision, assurant que la montée au capital de Premafin a été "en tous points conformes à la législation en vigueur".

"La Financière de l'Odet formera appel de cette décision auprès de la cour d'appel de Milan, pour démontrer qu'elle a en tous points respecté la réglementation", ajoutent-ils.

Les sanctions prononcées par la Consob sont de nature administrative, le gendarme de la Bourse italienne ayant estimé que les faits reprochés n'avaient pas de caractère intentionnel.

Vincent Bolloré n'exerce actuellement aucune fonction opérationnelle en Italie.

Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Joanny

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9602493
    27 janvier18:54

    QUE FAIT LA COB EN FRANCE?

    Signaler un abus

  • wikus
    27 janvier18:50

    Bravo à l'Italie ! sanctionner un ami de Sarkozy, lui même ami del Cavalieri.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

2.675 -6.47%
4754.08 -0.95%
1.13695 +0.19%
55.99 -4.55%
1.8165 -5.34%

Les Risques en Bourse

Fermer