Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Boiron limite la casse en 2021 grâce à une croissance de 2,9% au dernier trimestre
information fournie par AOF20/01/2022 à 18:11

(AOF) - Les laboratoires Boiron ont réalisé au quatrième trimestre 2021 une activité de 147,52 millions d'euros, en hausse de 2,9% sur un an. Ainsi, sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires s'élève à 455,2 millions d'euros, en repli de 11,4%, suite au déremboursement de l'homéopathie intervenu le 1er janvier 2021 en France, et à l'absence de pathologies hivernales sur le premier trimestre, imputable au contexte de crise sanitaire mondiale. Le résultat opérationnel annuel est attendu hausse grâce à la croissance du T4. Pour rappel, en 2020, celui-ci s'élevait à 38,2 millions d'euros.

Boiron explique que la baisse d'activité en 2021 a été contenue grâce aux ventes de nouveaux produits qui s'élèvent à environ 50 millions d'euros, dont une partie significative provient des ventes de tests COVID, principalement en France et en Belgique.

Par ailleurs, le groupe a également annoncé la signature d'un accord en vue de la prise de participation majoritaire de 70% dans la société ABBI, start-up spécialisée dans la cosmétique individualisée et sur mesure. Cette acquisition sera effective au plus tard le 28 février 2022 sous réserve de la réalisation de conditions suspensives.

Le montant de l'acquisition de cette participation est de 1,75 million d'euros, auquel s'ajoutera éventuellement un complément de prix dépendant des performances de l'entreprise ABBI.

Au 30 juin 2025, les Laboratoires Boiron acquerront les 30% restant pour un montant qui dépendra également des performances de la société ABBI. Ces montants seront financés sur les fonds propres du Groupe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Coup d'accélérateur pour la pharmacie française

A l'issue d'un récent CSIS, les autorités françaises ont annoncé un montant de crédits (7 milliards d'euros) jamais atteint : 1,5 milliard pour la recherche hospitalo-universitaire, 2 milliards d'investissement en santé via bpi france, 1,5 milliard d'aides à la relocalisation de projets industriels, et 2 milliards pour renforcer l'investissement dans trois filières d'avenir (la bioproduction, la médecine numérique, et la préparation aux pandémies). Par ailleurs la croissance annuelle des dépenses de médicaments remboursées par l'Assurance-maladie sera de 2,4%, ce qui devrait générer une croissance d'au moins 0,5% du chiffre d'affaires des laboratoires,

Surtout, la procédure normale de commercialisation des médicaments va être accélérée (jusqu'à 500 jours gagnés) si le service médical rendu est suffisant.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.71%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.