Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Boeing prévoit une demande de 8 700 avions en Chine d’ici 2040
information fournie par AOF23/09/2021 à 13:24

(AOF) - Boeing prévoit que la Chine devra se doter de 8 700 nouveaux avions d’ici 2040, ce qui représente un marché global de 1 470 milliards de dollars. Le géant aéronautique américain a donc légèrement relevé ses perspectives. Jusque-là, il tablait sur une demande de 8 600 avions sur 20 ans, soit un marché de 1 400 milliards de dollars. Un tiers du marché chinois correspondra à des remplacements d'appareils existants, précise Boeing.

" La reprise rapide du trafic intérieur chinois pendant la pandémie témoigne de la force et de la résilience sous-jacente du marché ", a commenté Richard Wynne, directeur commercial de Boeing en Chine.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Désastre financier

L'IATA chiffre à 118,5 milliards de dollars en 2020 les pertes cumulées des quelque 290 compagnies aériennes internationales. Ces pertes représentent davantage que durant toutes les précédentes crises cumulées depuis la fin de la Seconde guerre mondiale

Le chiffre d'affaires de 328 milliards sera en chute de 60% cette année. Les pertes du secteur devraient encore atteindre 38,7 milliards en 2021. L’an prochain le chiffre d'affaires devrait être encore inférieur de 50 % à celui de 2019 (838 milliards de dollars).

Le niveau médian de trésorerie, établi par les données de l'association, est particulièrement préoccupant. S’établissant à 8,5 mois, il permettrait aux compagnies aériennes de tenir jusqu'à l'été 2021, en tenant compte du rythme de consommation de cash de 13 milliards de dollars en octobre et d’un niveau autour de 6,8 milliards par mois au premier semestre 2021.

Le long chemin de l'avion du futur

Le commissaire européen Thierry Breton veut lancer une alliance pour " l'aviation zéro émission ", afin de préparer les investissements nécessaires, identifier les éventuels obstacles et favoriser les partenariats public-privé. Cette alliance s'inscrirait dans la feuille de route européenne " Destination 2050 ", avec notamment l'engagement de réduire de 50% les émissions de CO2 du transport aérien. Le lancement par Airbus d'un premier avion de ligne " zéro émission " dès 2035 en sera l'un des projets phares. Un cadre clair pour l'utilisation d'avions commerciaux fonctionnant avec 100% de carburants issus de la biomasse, dit biofuel, ou à l'hydrogène doit être établi. D'après l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), les appareils ne sont pour le moment certifiés que pour voler avec 50 % de biofuel.

Valeurs associées

NYSE -0.75%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.