Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BoE-Divergence de vues entre les partisans du statu quo

Reuters19/11/2014 à 12:23

LONDRES, 19 novembre (Reuters) - Deux membres du comité de politique monétaire (MPC) de la Banque d'Angleterre (BoE) ont à nouveau voté en faveur d'une hausse des taux d'intérêt ce mois-ci et une "réelle divergence de vues" s'est manifestée entre les sept autres membres qui se sont prononcés en faveur du statu quo. La plupart des membres du MPC ont considéré que la faiblesse des perspectives d'inflation justifiait de maintenir le taux directeur à son plus bas record de 0,5%, montre le compte rendu, publié mercredi, de la réunion monétaire des 5 et 6 novembre. "Au sein de ce groupe, il y avait une réelle divergence de vues concernant l'équilibre des risques entourant ces perspectives", est-il écrit dans le compte rendu. Certains ont estimé qu'il y avait un risque que la croissance économique ralentisse plus qu'anticipé et que l'inflation reste inférieure à l'objectif pour une période plus longue, ce qui rendrait l'économie britannique vulnérable à des chocs si les taux remontaient trop rapidement. Mais il a y aussi un risque que les capacités excédentaires dans l'économie puissent être éliminées plus rapidement que ne le prévoyait la BoE dans ses dernières projections. Les responsables monétaires se sont interrogés sur le point de savoir si la demande privée resterait suffisamment soutenue pour compenser le resserrement budgétaire et la faiblesse de la demande étrangère. Ian McCafferty et Martin Weale, qui se sont prononcés en faveur d'une hausse des taux depuis le mois d'août, ont à nouveau souligné que le maintien de l'inflation en dessous de l'objectif de la BoE s'expliquait par la vigueur de la livre et par la baisse des prix des matières premières. Les nouvelles prévisions économiques publiées la semaine dernière par la BoE faisaient état d'une probable baisse de l'inflation sous le seuil de 1% en rythme annuel dans les six prochains mois et le gouverneur Mark Carney avait laissé entendre que les investisseurs avaient raison de ne pas anticiper une hausse rapide des taux d'intérêt. L'inflation a légèrement progressé en mois d'octobre à 1,3% en rythme annuel mais reste bien inférieure à l'objectif de 2% de la BoE tandis que la hausse des salaires n'a dépassé que de peu celle des prix au mois de septembre. Le chef économiste de la BoE, Andy Haldane, a dit cette semaine qu'il surveillait de très près les signes d'un éventuel ancrage des anticipations d'une très faible inflation en Grande-Bretagne. Carney a de son côté mis en garde "contre les énormes forces désinflationnistes" émanant des partenaires commerciaux de la Grande-Bretagne. Les investisseurs ont révisé leurs anticipations pour ce qui est de voir la BoE relever les taux, pensant à présent qu'elle attendra plutôt la fin 2015. L'annonce cette semaine de la rechute en récession de l'économie japonaise a encore assombri les perspectives économiques mondiales par rapport à ce qu'elles étaient lors de la réunion de MPC au début du mois. (Andy Bruce et William Schomberg, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.