Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bob Doll prudemment optimiste pour les prochains mois

Newsmanagers08/07/2010 à 12:00
(NEWSManagers.com) -

Le comportement des marchés financiers au premier semestre n' a pas exactement été celui qu' il avait prévu. Si tout s' est plutôt bien passé jusqu' à la mi-avril, le retour sur le devant de la scène des problèmes de crédit et la correction des deux derniers mois ont déstabilisé les investisseurs. " Ce qui se passe est normal" , estime néanmoins le chief strategist actions de BlackRock, Bob Doll, de passage à Paris il y a quelques jours. " Je suis prudemment optimiste" , a-t-il lancé. Optimiste car à moins d' un second semestre très faible, l' économie américaine pourrait progresser de plus de 3% sur l' ensemble de l' année

Mais la prudence reste de mise en raison des problèmes européens. Et, après la Grèce, d' autres pays pourraient prendre le relais, suggère Bob Doll qui compare toutefois la secousse grecque à une réplique sismique survenant après le tremblement de terre de Lehman. Il reste que " tant que l' Europe n' aura pas réglé ses problèmes, le risque de contagion va rester une préoccupation majeure sur les marchés. Il faut que tous ces problèmes passent à l' arrière-plan" , souligne Bob Doll qui écarte malgré tout le risque de " double dip" .

" Les double dips sont très rares dans l' histoire économique. Il faudrait vraiment qu' on reçoive un très gros coup sur la tête pour que l' économie reparte dans l' autre sens" , lance-t-il. La reprise est bien là et relativement satisfaisante, ce que les résultats des entreprises américaines au deuxième trimestre devraient confirmer dans les prochaines semaines, relève-t-il. La bonne santé financière des entreprises, riches en cash flow dans un contexte d' activité modérée, pourrait d' ailleurs les inciter à faire de la " croissance inorganique" , c' est-à-dire à se lancer dans des opérations de fusions et acquisitions.

A côté des pays émergents, fer de lance de la croissance mondiale, c' est donc l' économie américaine qui affiche les meilleures perspectives du monde développé. D' où une préférence affichée pour les actions américaines au détriment de l' Europe et du Japon alors que d' un point de vue, Bob Doll préconise la neutralité sur les pays émergents. Ses secteurs préférés sont la santé, les technologies de l' information et les télécommunications alors qu' il continue de sous-pondérer les financières, les services aux collectivités et les matériaux.

info NEWSManagers


Mes listes

valeur

dernier

var.

54.8 +5.38%
69.8 +4.18%
13.585 -0.29%
0 -100.00%
1.207 -0.28%
53.81 +0.07%
MND
3.75 -2.47%
4.929 +0.74%
65 -1.98%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.