Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BNPParibas IP : Les arguments convaincants des petites capitalisations européennes

Kiidline29/04/2014 à 11:35

Les petites capitalisations européennes peuvent constituer une composante centrale de l'allocation d'actifs d'un investisseur

Sur le long terme, les petites capitalisations présentent d'excellentes performances ajustées du risque
Les small-cap européennes gérées dans un esprit entrepreneurial peuvent se développer et s'adapter plus rapidement

En s'exposant aux small cap, les investisseurs peuvent profiter des projets de fusions-acquisitions des grandes entreprises aux trésoreries abondantes


Les avantages incluent...
Ce type de valeur permet aux investisseurs de « miser » sur des taux de croissance élevés. Selon la théorie financière, les small cap des pays développés devraient surperformer les grandes capitalisations sur le long terme. Cette tendance semble globale puisque les performances historiques montrent que les petites capitalisations ont généré des performances annualisées largement supérieures à celles des grandes capitalisations et de l'indice Monde, avec une volatilité très légèrement supérieure.

...une surperformance à long terme
Sur le long terme, c'est la croissance des chiffres d'affaires et des bénéfices qui est le principal moteur des performances des actions, qui est généralement plus soutenue pour les petites capitalisations que pour les grandes. Les petites capitalisations sollicitent généralement les marchés financiers lors des premières phases de leur développement et cherchent ainsi à exploiter pleinement le style de gestion entrepreneurial inhérent à leur taille. Ces entreprises peuvent saisir des opportunités sur de nouveaux marchés et s'adapter rapidement à l'évolution des tendances, une capacité qui se reflète par la suite dans l'accélération de la croissance de leur chiffre d'affaires et de leurs bénéfices. Leur business model est généralement plus simple et donc plus facile à développer.

...et l'appétit pour les fusions et acquisitions
Les petites capitalisations européennes devraient être les principales bénéficiaires de la normalisation de la croissance en Europe. On s'attend en outre à ce que les taux de croissance des bénéfices et des dividendes des small caps européennes soient plus soutenus que ceux de la plupart des autres marchés actions des pays développés. Dans le même temps, leurs valorisations sont inférieures à celles du marché américain.

Compte tenu du rebond de la croissance en Europe, d'un taux de croissance plus mature aux États-Unis et des perspectives plus incertaines des autres régions du monde, les grandes entreprises pourraient avoir envie de se repositionner en Europe. L'une des manières les plus rapides serait d'acquérir des small caps européennes. De nombreuses grandes entreprises possèdent des trésoreries abondantes ou ont accès à des sources de financement « bon marché » dans le contexte actuel de taux bas.


L'importance de la sélection des valeurs

Nous pensons enfin que dans l'univers des petites capitalisations, une approche bottom-up est la plus adaptée. Dans le cadre de cette approche, nous utilisons un puissant système propriétaire d'analyse quantitative examinant la qualité des bilans, le potentiel de croissance, la rentabilité des flux de trésorerie, etc. Les gérants de portefeuille réalisent également des recherches approfondies. Les performances de cette approche dédiée aux petites capitalisations européennes illustrent très clairement l'intérêt qu'il y a à combiner analyse quantitatif et recherche qualitative.


Par Damien Kohler, CIO European equities small & mid caps


Cet article est extrait du numéro d'avril du magazine Convictions, réservé aux professionnels de l'investissement. Pour toute question, commentaire ou suggestion, vous pouvez nous contacter à l'adresse newsletters@bnpparibas-ip.com.Pour vous abonner à Convictions, cliquez ici

Pour plus d'informations sur les fonds de BNPP IP, rendez-vous sur le site Internet de votre pays et utilisez le moteur de recherche de fonds « Fund Finder ». Vous trouverez une liste des sites Internet par pays sur bnpparibas-ip.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.