Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

BNP Paribas : résultats solides et dividende ordinaire de 1,55 euro
information fournie par AOF30/07/2021 à 08:20

(AOF) - Première banque française à présenter ses comptes du deuxième trimestre, BNP Paribas a dévoilé des résultats en forte amélioration grâce à la nette amélioration du coût du risque. Le résultat net, part du groupe, a progressé de 26,6% à 2,911 milliards d’euros. Sur un an, le coût du risque a diminué de 634 millions d’euros pour tomber à 813 millions d’euros. Rapporté aux encours de crédits, il a représenté 38 de points de base, en dessous de la fourchette d’objectifs de 45 à 55 points de base.

Les frais de gestion, à 7,172 milliards d'euros, sont en baisse de 2,3% par rapport au second trimestre 2020 et de 3,5% par rapport au second trimestre 2019. L'effet de ciseaux est positif de 3,1 points.

Le produit net bancaire, à 11,776 milliards d'euros, est en hausse de 0,9% par rapport au second trimestre 2020 et de 4,9% par rapport au second trimestre 2019.

Les revenus tirés du courtage obligataire (FICC) s'élèvent ainsi à 1,148 milliard d'euros, en repli de 43%. En revanche, les revenus des activités actions (Equity & Prime Services), à 757 millions d'euros, ont été multipliés par 2,6.

BNP Paribas a fini le trimestre avec un ratio de fonds propres durs de 12,9%, en amélioration de 10 points de base sur le trimestre.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires de verser un dividende ordinaire de 1,55 euro par action payable en numéraire. Ce dividende vient en complément du dividende ordinaire de 1,11 euro par action payé en numéraire le 26 mai 2021, et porte le total des dividendes ordinaires payés en numéraire en 2021 à 2,66 euros, soit un taux de distribution de 50% du résultat net part du groupe de l'année 2020.

La politique de distribution de la banque sera revue à l'occasion de la clôture des comptes annuels 2021, dans le cadre, notamment du plan stratégique 2025. La nouvelle politique de distribution du groupe sera annoncée à l'occasion de la présentation des résultats annuels en février 2022.

AOF - EN SAVOIR PLUS

De nombreux défis pour les banques européennes

Le modèle européen de la banque de détail est particulièrement mis à mal face à l'essor du digital. Certaines se retirent de cette activité, comme c'est le cas d'HSBC. A cela s'ajoute une progression des risques. Ainsi, d'après la BCE, la forte activité des grandes banques sur le marché des opérations à effet de levier et les marchés des produits dérivés liés aux actions les exposent à une prise de risque excessive.

Quant aux banques françaises, depuis la crise sanitaire, elles sont exposées de façon croissante au risque cyber suite à la nécessité de basculer massivement et rapidement des activités financières vers le télétravail et la prestation de services à distance.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.81%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.