Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BNP PARIBAS BR-A

60.54EUR
-1.14% 
Ouverture théorique 60.54
indice de référence CAC 40

FR0000131104 BNP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    61.52

  • clôture veille

    61.24

  • + haut

    61.57

  • + bas

    59.81

  • volume

    5 661 706

  • valorisation

    75 606 MEUR

  • capital échangé

    0.45%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:03

  • secteur

    Banques

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    56.91

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    64.17

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BNP PARIBAS BR-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BNP PARIBAS BR-A à mes listes

    Fermer

BNP Paribas promet profits et dividendes en hausse jusqu'en 2020

Reuters07/02/2017 à 07:21

BNP PROPOSE DES HAUSSES DES PROFITS ET DU DIVIDENDE JUSQU'EN 2020

par Julien Ponthus et Maya Nikolaeva

PARIS (Reuters) - BNP Paribas a annoncé mardi un bénéfice net annuel en hausse de 15% et dévoilé les objectifs de son plan stratégique 2020, qui promet, malgré des taux d'intérêt encore très bas, une hausse continue du dividende et des profits grâce à de nouvelles économies et à la digitalisation de ses métiers.

"Le groupe prévoit d'investir trois milliards d'euros entre 2017 et 2019 dans ce programme qui générera 3,4 milliards d'euros d'économies sur la même période et 2,7 milliards d'euros d'économies annuelles récurrentes à partir de 2020 avec une contribution équilibrée de tous les pôles", explique dans un communiqué la banque de la rue d'Antin.

Concrètement, et malgré des "vents contraires" macroéconomiques et réglementaires, la banque veut offrir à ses actionnaires une croissance annuelle moyenne du résultat net de 6,5%, ce qui, avec un taux de distribution des profits porté de 45% à 50%, devrait aboutir à un dividende en hausse de 9% par an en moyenne.

Ce dernier a été fixé à 2,70 euros pour l'exercice 2016 contre 2,31 euros pour 2015. Les fonds propres seront aussi augmentés durant la période 2017-2020 et le ratio de solvabilité Common equity tier one (CET1) porté à 12%, alors qu'il s'établit actuellement à 11,5%.

Cet objectif s'avère relativement modeste comparé aux efforts consentis durant les dix dernières années.

Etant donné la cession en cours de First Hawaiin Bank, BNP Paribas peut estimer que la période d'accumulation à marche forcée de coussins de capitaux exigés par les régulateurs après la crise financière de 2008 est maintenant et pour l'essentiel derrière lui.

Sur cette base de capital élargie, le groupe bancaire table d'ici 2020 sur un retour sur fonds propres de 10% contre 9,4% actuellement, un niveau qui permet, estiment des analystes, de couvrir le coût du capital.

ADAPTER "ACTIVEMENT" LE RÉSEAU D'AGENCES

Pour atteindre les objectifs de son plan dans un contexte de taux d'intérêt faibles, BNP Paribas prévoit notamment d'adapter "activement" son réseau d'agences bancaires sur ses marchés domestiques (France, Belgique, Italie et Luxembourg).

La banque de détail reste sous pression en France alors que l'irruption prochaine d'Orange Bank sur le marché fait craindre une guerre de prix et un effondrement des marges similaire à celui qui a suivi l'entrée de l'opérateur Free sur le marché de la téléphonie mobile.

La loi Macron, qui facilite les démarches des particuliers pour changer de banque, pourrait aussi favoriser les banques en ligne, aux tarifs moins élevés, au détriment des établissements traditionnels.

Au quatrième trimestre, le produit net bancaire de la banque de détail en France a baissé de 3,4% à 1,548 milliard d'euros et ses résultats avant impôts, de 36% à 177 millions d'euros.

EFFET TRUMP SUR LES MARCHÉS

La situation est nettement plus positive dans le pôle Corporate and institutional banking (CIB) où, à l'instar de nombreux acteurs du secteur financier, comme l'américain Goldman Sachs, BNP a bénéficié du bond des activités de courtage de taux fixes, devises et matières premières, qui a suivi l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis.

Les revenus de ce segment de marché ont progressé de près de 23%, une dynamique aussi constatée sur les produits actions. Au total, l'ensemble de la division CIB affiche pour les trois derniers mois de l'année un bénéfice avant impôts en hausse d'un peu plus de 50% à 841 millions d'euros.

Avec le retrait de ces activités par certains acteurs européens, comme l'allemand Deutsche Bank, la banque française estime être en position de prendre des parts de marché au cours des prochaines années.

Première banque française à publier ses résultats, BNP Paribas a enregistré pour l'ensemble du groupe un résultat annuel net de 7,702 milliards d'euros, en hausse de 15,1% par rapport à 2015, légèrement inférieur aux 7,75 milliards du consensus établi pour Reuters par Inquiry Financial.

Le produit net bancaire s'élève lui à 43,411 milliards d'euros, en hausse de 1,1%, soit légèrement mieux que les 43,238 milliards attendus en moyenne par les analystes.

(Julien Ponthus, édité par Bertrand Boucey)

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.