1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BNP Paribas et le Soudan, les liaisons dangereuses
Le Point03/07/2014 à 13:01

À peine les sanctions américaines sont-elles tombées sur BNP Paribas que la Suisse s'y met à son tour pour accabler la banque tricolore, qui emploie 1 700 employés dans la Confédération, dont 1 200 à Genève. "La banque s'est ainsi exposée à des risques juridiques et de réputation excessivement élevés et a de ce fait enfreint, selon le droit suisse de la surveillance, l'exigence de disposer d'une organisation adéquate", déplore l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, la Finma. En clair, la Suisse reproche à BNP Paribas d'avoir sali la réputation immaculée de sa place financière. Les sanctions sont toutefois surtout symboliques : la Finma décide d'un renforcement des fonds propres de la banque "pour les risques opérationnels" ainsi que d'une "interdiction de deux ans d'effectuer toute opération avec des sociétés et personnes concernées par des sanctions américaines ou européennes". Le pape noir du terrorisme En revanche, l'administration helvétique ne pardonne pas à l'établissement français d'avoir à deux reprises servi de plaque tournante pour contourner les embargos américains décrétés contre le Soudan en 1997 et en 2002. En une de son édition du mercredi 2 juillet, le quotidien genevois Le Temps rappelle qu'en 1997 "l'État africain abritait alors un certain Oussama Ben Laden". À cette époque, l'homme fort du pays était Hassan al-Tourabi. Surnommé "le pape noir du terrorisme", il organisait...

Lire la suite sur Le Point.fr

32 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M8412500
    03 juillet14:53

    quand est ce que les europeens pensent a acheter en € comme disait Poutine la banque a eu une Amende astronomique parce-que la FRANCE n'a pas céder aux MISTRAL que les américains voulaient qu'ils ne soient pas livrer aux RUSSEs

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer