1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BlackRock mise sur les émergents " improbables"
Newsmanagers24/03/2010 à 17:01

(NEWSManagers.com) - Sam Vecht, director et portfolio manager, dirige l' équipe actions Europe émergente de BlackRock, et il co-gère le BGF Emerging Markets Fund. Lors de son passage à Paris à l' occasion du Forum GI, il a expliqué que ses préférences vont, dans l' ordre, à la Russie, à la hongrie, à l' Arabie Saoudite, au Qatar et à la Corée du Sud, sans oublier le Mexique. C' est une sélection peu traditionnelle dans l' environnement actuel, d' autant que le fonds est nettement sous-pondéré sur la Chine.
" Il ne faut pas croire qu' une thématique indiscutable va systématiquement donner une performance hors du commun" , souligne Sam Vecht, qui investit avec un horizon généralement d' un an, ce qui explique que le taux de rotation se situe entre 70 et 90 %. Autrement dit, le battage autour des fameux " BRIC" n' impressionne pas le gérant de BlackRock, qui n' aime la Russie que parce que les multiples y sont nettement plus faibles qu' en Chine et au Brésil : ce n' est pas un pari seulement sur le pétrole, mais sur toutes les matières premières et? sur les énergies vertes aussi. De toutes façons, " à 80 dollars le baril, c' est un strong buy" , ajoute le spécialiste londonien.
La Hongrie, pour sa part, affiche maintenant la meilleure situation budgétaire des pays de l' OCDE, ce qui n' a pas toujours été le cas. L' Arabie saoudite est l' un des pays qui affichent le changement le plus rapide et où le marché se paie seulement sept fois les bénéfices. Il y a donc du potentiel dans les biens de consommation courante comme discrétionnaire, notamment.
Pour le Qatar, dont le PIB augmente de 18 % l' an, le rendement des dividendes se situe à 8,9 % pour un multiple (PE) de 7?Les bancaires et les industrielles sont les préférées de BlackRock dans le pays.

Le fonds marchés émergents monde de BlackRock (environ 1,2 milliard de dollars) est investi dans 26 pays au total, pour un portefeuille concentré de 70-80 valeurs sur un univers de plus de 1.000 titres différents. Ce produit est géré de manière " active et non réactive" .

info NEWSManagers

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer