Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

BLACKBERRY : le chiffre d'affaires déçoit
information fournie par AOF31/03/2021 à 14:23

(AOF) - Le groupe spécialisé dans les logiciels et les services permettant de gérer et de sécuriser les réseaux mobiles, BlackBerry, a présenté des revenus décevants. Au quatrième trimestre, clos fin novembre, le groupe canadien a généré une perte nette de 316 millions de dollars, soit 56 cents par actions, contre une perte nette de 41 millions de dollars, soit 7 cents par actions. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 3 cents, en ligne avec les attentes.

Le chiffre d'affaires ajusté a pour sa part reculé d'un peu plus de 26% à 215 millions alors que le marché visait 245 millions de dollars.

BlackBerry rappelle avoir entamé au cours du trimestre des négociations exclusives avec une entité nord-américaine pour la vente potentielle d'une partie du portefeuille de brevets concernant principalement les appareils mobiles, la messagerie et les réseaux sans fil.

" La société a limité ses activités de monétisation des brevets en raison des négociations en cours. Si la société n'avait pas été en négociation au cours du trimestre, nous pensons que les revenus de licence auraient été plus élevés" a expliqué la société.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Ericsson, revitalisé par la 5G

Le groupe suédois était en difficultés il y a encore quelques années. Néanmoins, il a saisi l'opportunité de la 5G pour fortement consolider ses positions. Il est le seul équipementier à avoir remporté des contrats 5G à la fois aux Etats-Unis et en Chine. Avec la Corée du Sud et le Japon, ces deux pays ont été parmi les premiers au monde à lancer la 5G. Les Etats-Unis comptent désormais 1 million d'abonnés 5G, ce chiffe ayant dépassé la barre des 100 millions en Chine.

A travers sa stratégie « Focused », Ericsson a stoppé sa diversification pour se recentrer sur les équipements, qui constituent les trois quarts de son chiffre d'affaires. Néanmoins cette stratégie n’est pas sans risques. Lorsque les opérateurs télécoms seront tous équipés en 5G, ses concurrents comme Huawei et Nokia, présents sur toute la chaîne de valeur (matériel pour réseaux fixes, mobiles,  cloud, smartphones), pourront compter sur leurs autres activités.

Valeurs associées

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.