Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BFA-Bankia sera renflouée d'ici mi-septembre

Reuters03/09/2012 à 17:35

BFA-BANKIA SERA RENFLOUÉE D'ICI MI-SEPTEMBRE

par Jesús Aguado

MADRID (Reuters) - La banque espagnole en difficulté BFA-Bankia recevra jusqu'à cinq milliards d'euros de liquidités en urgence d'ici le 14 septembre afin de couvrir ses pertes et de renforcer ses fonds propres pour respecter des normes devenues plus rigoureuses, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

L'injection de capital, portant sur un montant compris entre quatre et cinq milliards d'euros, sera avalisée dans la journée par le fonds de restructuration bancaire national Frob, a précisé la source.

Elle fait suite à des semaines de tiraillements entre Madrid et les autorités européennes au sujet du renflouement de Bankia, lourdement exposée sur le marché de l'immobilier.

Un porte-parole de Bankia s'est refusé à tout commentaire.

La banque, nationalisée en mai, a fait état vendredi d'une perte supérieure à quatre milliards d'euros au premier semestre, avec un ratio de fonds propres de 6,3%.

Sa maison mère a vu son ratio de fonds propres dégringoler à 1,8%, bien en-deçà du niveau de 9% que les banques espagnoles sont censées retrouver à la fin de l'année aux termes du plan de sauvetage de 100 milliards d'euros débloqué par l'Europe.

Le Frob a une enveloppe disponible de 4,14 milliards d'euros, selon le ministère de l'Economie.

Selon des sources bancaires, le Frob pourrait injecter du cash directement dans Bankia ou la recapitaliser à l'aide d'obligations garanties par l'Etat, qui pourraient ensuite servir de collatéral pour obtenir des fonds de la Banque centrale européenne (BCE).

En tout état de cause, cela constituera une avance sur les 19 milliards d'euros que Bankia a demandés à l'Etat dans le cadre d'un plan de sauvetage global de 23,5 milliards.

ULTIME STRESS TEST

Plusieurs sources haut placées avaient indiqué à Reuters le mois dernier que la zone euro attendait les conclusions d'un ultime test de résistance (stress test) du secteur financier espagnol, dans la deuxième quinzaine de septembre, avant de débloquer les premières tranches d'aide.

En juin, le cabinet de consultants Oliver Wyman avait estimé que le secteur bancaire espagnol pourrait avoir besoin de 62 milliards d'euros de fonds propres supplémentaires dans le cadre d'un plan d'aide européen.

Dans l'après-midi, l'action Bankia avait pratiquement effacé ses pertes (-0,4% à 1,386 euro à 12h30 GMT après un plus bas à 1,330) en réaction à des déclarations du ministre espagnol de l'Economie Lius de Guindos assurant que l'aide serait approuvée "dans les prochaines heures".

Au micro de la radio Onda Cero, le ministre a également assuré que l'Espagne restait déterminée à ramener son déficit public à 6,3% du produit intérieur brut (PIB) cette année en dépit des mauvais indicateurs des derniers mois..

"Nous devons passer d'un déficit public de 9% l'année passée à 6,3%, une réduction de pratiquement trois points dans un environnement de récession", a-t-il déclaré.

Le déficit public espagnol de 2011 a été annoncé à 8,9% mais la récente révision à la baisse de la croissance pourrait pousser ce chiffre légèrement à la hausse.

Véronique Tison pour le service français, édité par; Wilfrid Exbrayat

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.