1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Berne enquête sur une possible manipulation des changes

Reuters04/10/2013 à 15:03

LA SUISSE ENQUÊTE SUR UNE POSSIBLE MANIPULATION DES TAUX DE CHANGE

ZURICH (Reuters) - Le régulateur suisse des marchés financiers a annoncé vendredi qu'il avait ouvert une enquête touchant plusieurs banques suisses et liée à une éventuelle manipulation des taux de change.

"Dans ce contexte, elle (la FINMA, Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers) coordonne ses efforts avec des autorités étrangères, car plusieurs banques sont potentiellement impliquées à un niveau international", explique le régulateur dans un communiqué.

Il ajoute qu'il ne donne aucune information sur l'enquête en cours ou sur les établissements éventuellement concernés.

UBS et Crédit Suisse se sont abstenu de tout commentaire. La Banque cantonale de Zurich a dit qu'elle n'avait pas connaissance d'une enquête de la FINMA. Marc Bürki, directeur général de Swissquote, a déclaré que l'établissement n'était pas concerné par ces investigations.

Les taux de référence financiers sont de plus en plus surveillés après la découverte d'une manipulation à grande échelle du taux interbancaire Libor.

A ce jour, les autorités britanniques et américaines ont inculpé sept personnes et infligé une amende totale de 2,7 milliards de dollars à quatre établissements financiers dans le cadre de ce scandale.

Caroline Copley et Albert Schmieder, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer