Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Berlin réclame l'équité franco-allemande chez Airbus

Reuters02/03/2012 à 17:31

par Gernot Heller

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand a demandé vendredi à Airbus d'assurer une répartition équitable de ses activités entre l'Allemagne et la France et de représenter à égalité les deux nationalités au sein de sa direction, des exigences rejetées par le constructeur aéronautique.

Ce regain de tension sur l'équilibre franco-allemand au sein du groupe intervient alors que l'Etat allemand s'apprête à reprendre 7,5% du capital d'EADS, la maison mère d'Airbus, au géant automobile Daimler et que l'Allemand Thomas Enders doit remplacer le Français Louis Gallois à la présidence exécutive d'EADS.

Or Thomas Enders a annoncé son intention de transférer certaines activités d'Allemagne en France, dans la région de Toulouse.

"Je ferai campagne pour que l'Allemagne ait une part équitable de la recherche-développement et de la production industrielle d'Airbus", a déclaré à Reuters Peter Hintze, coordinateur de l'aéronautique et de l'espace au sein du gouvernement allemand.

Il s'est refusé à tout commentaire sur l'article du quotidien Handelsblatt selon lequel il a écrit à Thomas Enders pour le prévenir que la reprise par l'Etat d'une partie du capital pourrait être remise en cause s'il ne maintenant pas davantage d'activités sur le sol allemand.

Un porte-parole d'Airbus a déclaré que le groupe "rejetait catégoriquement" les exigences de Peter Hintze.

"On ne va pas marchander, chez Airbus, sur la répartition et l'équilibre", a ajouté le porte-parole, jugeant que la lettre évoquée ne constituait en rien une base de discussions avec Peter Hintze.

Selon Handelsblatt, Peter Hintze écrit dans sa lettre que "le gouvernement allemand est extrêmement préoccupé par la concentration et la centralisation des compétences de recherche-développement au siège de Toulouse, ce qui a contribué dans une grande mesure au déséquilibre actuel".

Le journal ajoute que Peter Hintze rappelle que l'Allemagne a contribué à hauteur de 500 millions d'euros au développement du futur Airbus A350XWB et qu'il est mécontent que les sites allemand de l'entreprise n'aient pas bénéficié du développement convenu.

Créé en 2000 par le rapprochement d'entreprises allemandes, françaises et espagnoles, EADS a depuis vu son essor perturbé à plusieurs reprises par les tensions liées à la répartition des pouvoirs et des activités entre les deux rives du Rhin.

La crise politique la plus grave a eu lieu il y a quelques années alors que le programme du très gros porteur A380 accumulait les retards en raison de dysfonctionnements liés notamment au partage des tâches entre équipes allemandes et françaises.

avec Alexandra Hudson et Elena Berton, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.