Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Berlin préférerait voir Siemens s'allier à Alstom

Reuters28/04/2014 à 19:41

BERLIN PRÉFÈRERAIT VOIR SIEMENS S'ALLIER À ALSTOM

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand a fait savoir lundi qu'il préfèrerait que Siemens rachète la branche énergie de son rival français Alstom plutôt que de la voir passer sous le contrôle de General Electric.

Siemens, qui avait raté une première tentative avec Alstom voici une dizaine d'années en raison de l'opposition du gouvernement français à l'époque, serait prêt à échanger la moitié de sa division ferroviaire plus du cash contre la division turbines électriques du groupe français.

Le ministère allemand de l'Economie s'est dit convaincu qu'un rapprochement entre Siemens et Alstom serait une belle opportunité aussi bien pour l'Allemagne que pour la France.

"Une reprise partielle représente d'importantes opportunités aussi bien pour l'Allemagne que pour la France, que ce soit d'un point de vue industriel ou politique", a dit un porte-parole du ministère. "Nous pensons qu'il est pertinent de faire son possible pour la coopération avec la France dans le domaine de l'énergie".

Le ministre, Sigmar Gabriel, est en contact étroit avec toutes les parties concernées et tient la chancelière Angela Merkel informée de la progression des discussions, a ajouté le porte-parole, se refusant toutefois à dire si Paris avait sollicité une intervention de Berlin.

Une source gouvernementale a par ailleurs dit à Reuters que Siemens avait informé ce wkke-end des hauts fonctionnaires à Berlin de son intérêt pour Alstom et que des discussions avaient également pris place entre Berlin et Paris.

"Du point de vue français, Siemens est un moindre mal", dit-on. "Cela montre combien les choses sont devenues difficiles pour l'industrie française dans son ensemble".

General Electric a, selon des sources proches du dossier, proposé à Alstom de lui racheter sa branche énergie pour 13 milliards de dollars environ (9,4 milliards d'euros).

Siemens s'est dit prêt "à échanger sur les questions stratégiques soulevées par une coopération future" avec le groupe français, qui subit de plein fouet la crise européenne du secteur de l'électricité et du marché des nouvelles centrales.

Le conseil de surveillance de Siemens discutera mardi lors d'une réunion extraordinaire d'un éventuel accord avec Alstom, a-t-on appris lundi auprès de trois sources proches du dossier.

Le groupe allemand a fait savoir qu'il déciderait lundi, à l'issue d'une rencontre de son président du directoire, Joe Kaeser, avec le président François Hollande, s'il y avait lieu de faire une offre sur son concurrent français.

Siemens doit par ailleurs dévoiler le 7 mai une nouvelle stratégie comportant des milliers de suppressions d'emplois, rapporte lundi Manager Magazin Online, citant plusieurs responsables du conglomérat industriel allemand.

L'hebdomadaire ajoute que Siemens annoncera également une acquisition dans le secteur de l'énergie pour au moins un milliard d'euros, achat distinct d'un éventuel accord avec Alstom .

Vers 14h15 GMT, le titre Siemens recule de 2,15% à 93,91 euros, accusant la plus forte baisse de l'indice Euro Stoxx 50.

La cotation d'Alstom est suspendue depuis vendredi matin à Paris.

(Markus Wacket et Stephen Brown, Benoit Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

6.83 +0.44%
2 -0.74%
4.735 +0.53%
2.31 +0.43%
5.57 -2.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.