1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Benalla-Belloubet fustige les recommandations du Sénat
Reuters20/02/2019 à 16:55

    PARIS, 20 février (Reuters) - La ministre de la Justice,
Nicole Belloubet a fustigé mercredi certaines des
recommandations émises par la commission des Lois du Sénat dans
l'affaire Benalla, jugeant qu'elles ne respectaient pas le
principe de séparation des pouvoirs.
    Les sénateurs ont émis treize recommandations dans leur
rapport sur l'affaire liée à l'ancien collaborateur de l'Elysée,
notamment celle de "mettre fin à l'expérience des collaborateurs
'officieux' du Président de la République" ou encore
"conditionner le recrutement des collaborateurs du Président de
la République à la réalisation d'une enquête administrative". 
    "A l'issue de ce rapport, je constate que beaucoup d'entre
elles (recommandations) concernent l'organisation interne de
l'Elysée, il me semble qu'on n'est pas complètement dans le
respect de la séparation des pouvoirs tel qu'il est prévu dans
la Constitution", a déclaré Nicole Belloubet à la presse à
l'Assemblée.
    "La justice est aujourd'hui saisie de plusieurs enquêtes ou
informations judiciaires, concernant les événements de la
Contrescarpe, concernant la protection de la vie privée,
concernant les contrats russes", a-t-elle ajouté. "Laissons la
justice agir, c'est son rôle, cela aussi relève de la séparation
des pouvoirs".
    "Je suis très ferme sur le respect que nous devons à la
Constitution mais je ne fais aucune pression sur personne",
a-t-elle poursuivi. Le sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur
avait accusé dans la matinée la ministre d'avoir exercé des
pressions sur la commission d'enquête.

 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer