Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Belvédère obtient l'accord de ses créanciers sur la dette

Reuters20/09/2012 à 14:50

PARIS (Reuters) - Belvédère a annoncé jeudi avoir reçu l'approbation de ses créanciers sur le plan de restructuration de la dette, une première étape importante dans le désendettement du groupe de spiritueux avant le vote prévu des actionnaires.

Le groupe, en redressement judiciaire depuis mars, avait déjà annoncé le mois dernier un "protocole transactionnel", fixant le cadre d'un accord avec une majorité de ses créanciers obligataires après quatre années de conflit.

Réunis les 18 et 19 septembre, le comité des établissements de crédit, le comité des principaux fournisseurs et l'assemblée unique des obligataires se sont prononcés en faveur des propositions d'apurement du passif.

"Ces propositions d'apurement ont été approuvées par les obligataires représentant - en fonction des résolutions - au moins 91% des créances totales obligataires dont 100% de la créance floating rate notes (« Créance FRN »)", précise Belvédère dans un communiqué.

Ce plan, destiné à effacer quelque 534 millions d'euros de dette, dont l'essentiel a été contracté en 2006 pour financer le rachat de Marie Brizard, prévoit que Belvédère rembourse ses créanciers grâce à des cessions d'actifs.

Si le produit de ces cessions n'est pas suffisant pour effacer la dette, les créanciers auront alors la possibilité de convertir leur dette en actions à hauteur de 87% du capital.

"Le prix de la conversion de la créance FRN s'établirait alors à 20,6 euros par action environ par émission d'environ 21 millions de nouvelles actions, à rapporter aux 3,3 millions d'actions actuellement en circulation", indique Belvédère.

Un tel scénario diluerait fortement la participation des actionnaires actuels - dont celle de l'acteur Bruce Willis, emblème de la marque et actionnaire du groupe à 2,6% - qui ne représenteraient plus qu'au total 13% de la société.

FIN DU CONFLIT

L'accord sur le plan d'apurement du passif prévoit également l'arrêt des actions judiciaires en cours et l'engagement des créanciers de ne pas aller de nouveau en justice.

Dans un communiqué séparé, les créanciers FRN se sont déclarés "satisfaits" de l'approbation du projet de restructuration financière.

Certains créanciers du groupe, porteurs d'obligations A, avaient néanmoins fait savoir mardi leur opposition au plan d'apurement de la dette et avaient dit envisager une contestation devant le Tribunal de commerce de Dijon sous 10 jours.

Reste désormais à Belvédère à obtenir le feu vert des actionnaires. Ces derniers doivent se réunir en assemblée générale avant le 20 mars 2013.

En cas d'accord, le plan de redressement reprenant les propositions d'apurement de passif sera présenté au Tribunal de commerce de Dijon courant du premier trimestre 2013.

"Sous réserve du vote positif des actionnaires de la société à qui un effort important mais déterminant pour la suite est demandé, Belvédère va pouvoir reprendre pleinement ses innovations qui ont permis à ses marques d'occuper rapidement une place significative sur leurs marchés", a commenté le PDG Christophe Trylinski.

En Bourse, la nouvelle provoque jeudi un vif repli du titre Belvédère, la spéculation retombant sur la valeur après une envolée de 20% la veille.

A 10h35, l'action Belvédère cède 10,47% à 60 euros, signant une des plus fortes baisses du CAC Mid&Small (-0,28%).

Depuis le début de l'année, la valeur progresse de 25,8%, faisant ressortir une capitalisation boursière de 194,4 millions d'euros.

Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.