Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

BCE-Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

Reuters03/12/2015 à 16:22
 (Actualisé avec nouveaux extraits) 
    FRANCFORT, 3 décembre (Reuters) - Voici les principaux 
extraits de la conférence de presse donnée jeudi par le 
président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi. 
 ID:L8N13S2Z3  
     
    * SUR LA DÉCISION DE RÉINVESTIR LE PRINCIPAL DES TITRES 
RACHETÉS 
    "Il s'agit bien d'une mesure importante parce que, sur le 
fond, elle signifie que nous avons l'intention de maintenir le 
degré accommodant de la politique monétaire et les conditions de 
liquidité favorables pendant un délai plus long que ce que nous 
disions jusqu'à présent. Cela signifie que les conditions de 
liquidité assez abondante et de liquidités excédentaires élevées 
vont se maintenir pendant une longue, longue période. 
    "Et il ne faut pas négliger un autre fait dont nous n'avions 
pas débattu jusqu'à présent, à savoir qu'il y a une série de ce 
que nous appelons des facteurs autonomes qui vont entrer en jeu 
au cours des années à venir et qui auront tendance à réduire 
l'excédent de liquidités. 
    "Il y en a plusieurs: l'un est le remboursement des TLTRO, 
la demande de titres bancaires en est un autre, l'échéance des 
obligations achetées dans le cadre du programme SMP en est 
encore un autre. 
    "Nous compensons donc cette réduction et nous pourrions même 
plus que compenser cette réduction, ce qui signifie que les 
conditions (de liquidité) (...) feront en sorte que les 
obligations que nous avons achetées, que nous achetons et que 
nous allons acheter resteront à notre bilan pendant longtemps. 
    "Il s'agit de décisions très importantes.  
    "Nous sommes confiants dans le fait que ces décisions sont 
réellement appropriées pour atteindre nos objectifs." 
     
    * CALENDRIER DU RÉINVESTISSEMENT DU PRINCIPAL 
    "Il est assez important de comprendre que ce 
réinvestissement pourrait commencer avant mars 2017 mais qu'il 
se poursuivra assurément au-delà de mars 2017. Les obligations 
resteront donc à notre bilan après mars 2017." 
     
    * LES ACHATS D'ACTIFS PEUVENT-ILS SE PROLONGER INDÉFINIMENT? 
    "Non (...) Il y a une date mais il y a aussi une condition: 
jusqu'à ce que nous constations une convergence durable vers 
notre objectif d'un taux d'inflation proche de mais inférieur à 
2%." 
     
    * LE TAUX DE DÉPÔT, NOUVEAU MOTEUR DE LA POLITIQUE MONÉTAIRE 
    "Nous avons laissé le (taux de refinancement) inchangé 
principalement parce que tous les taux à court terme suivent le 
taux de la facilité de dépôt, qui est vraiment devenu le moteur 
de notre politique monétaire."  
         
    * FLEXIBILITÉ DU PROGRAMME D'ACHATS D'ACTIFS 
    "Notre programme d'achats d'actifs est souple. Nous pouvons 
toujours ajuster son horizon, son montant, son fonctionnement et 
nous ne serons pas gênés par des considérations techniques pour 
le faire. En fait, nous allons revoir au printemps certains des 
paramètres de notre programme." 
     
    * RISQUE DE DÉPASSER 2% D'INFLATION 
    "Notre taux d'inflation devrait atteindre près de 2% mais 
être inférieur à 2% à moyen terme, et il faut bien sûr prendre 
en compte le fait qu'il a été bien inférieur à 2% pendant une 
période longue." 
        
    * COMMUNICATION DE LA BCE 
    "Je ne crois pas que notre communication a été mauvaise. Je 
crois que ces mesures ont besoin de temps pour être pleinement 
appréciées et que nous le constaterons." 
     
    * PAS D'UNANIMITÉ SUR LES NOUVELLES MESURES 
    "Non, elles n'ont pas été unanimes mais il y a eu une très 
large majorité en faveur de ce paquet (de mesures). Très large." 
         
    * RÉINVESTISSEMENT DU PRINCIPAL DES TITRES ACHETÉS 
    "Nous avons pris plusieurs décisions que je viens de 
détailler mais l'une d'elles est assez nouvelle, à savoir le 
réinvestissement du principal. Il s'agit bien d'une mesure 
importante parce que, sur le fond, elle signifie que nous avons 
l'intention de maintenir le caractère accommodant de la 
politique monétaire et des conditions de liquidité favorables." 
     
    * POURSUITE DES OPÉRATIONS DE REFINANCEMENT ET DES TLTRO 
    "(La BCE va) continuer de procéder à (ses) principales 
opérations de refinancement et aux LTRO à trois mois à taux fixe 
avec allocation intégrale aussi longtemps que nécessaire et au 
moins jusqu'à la fin de la dernière période de reconstitution 
des réserves de 2017." 
         
    * EXTENSION DU PROGRAMME DE RACHATS D'ACTIFS 
    "Nous avons décidé d'étendre le programme d'achats d'actifs. 
Les achats mensuels de 60 milliards d'euros dans le cadre du 
programme d'achats d'actifs (APP) sont désormais destinés à 
courir jusqu'à la fin mars 2017 ou au-delà si nécessaire, et 
dans tous le cas jusqu'à ce que le Conseil des gouverneurs 
constate un ajustement durable de la trajectoire d'inflation 
correspondant à son objectif d'une inflation inférieure à mais 
proche de 2% à moyen terme." 
     
    * RÉINVESTISSEMENTS DES ÉCHÉANCES 
    "Nous (allons) réinvestir les remboursements du principal 
sur les titres achetés dans le cadre de l'APP lorsqu'ils 
arriveront à échéance, aussi longtemps que nécessaire. Cela 
contribuera à la fois à des conditions de liquidités favorables 
et à une politique monétaire appropriée." 
    
    * ACHATS DE DETTES DE COLLECTIVITÉS LOCALES 
    "(La BCE va) inclure, dans le cadre de l'APP, des titres de 
dette négociables libellés en euro émis par des collectivités 
locales et régionales de la zone euro dans la liste des actifs 
éligibles à des achats réguliers par les banques centrales 
nationales." 
     
 
 (Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.76 +0.80%
35.34 0.00%
2.9 -3.17%
0.99 0.00%
36.355 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.