Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Bayer remporte un premier procès dans les litiges visant le Roundup
information fournie par Reuters06/10/2021 à 11:11

6 octobre (Reuters) - Le groupe allemand Bayer BAYGn.DE a indiqué tard mardi avoir remporté un premier procès dans le cadre des poursuites engagées contre son désherbant Roundup accusé de provoquer des cancers.

Un tribunal californien a jugé qu'il n'y avait pas de lien de causalité évident entre le Roundup et le cancer des cellules du système lymphatique contracté en 2016 par un jeune garçon alors âgé de 4 ans.

Destiny Clark, la mère du jeune enfant, affirme que son fils Ezra a développé un lymphome de Burkitt, une forme rare de leucémie qui affaiblit rapidement les défenses immunitaires, après avoir été exposé au Roundup qu'elle pulvérisait sur la pelouse de la résidence familiale.

La mère de famille a intenté une action en justice contre le fabricant de semences et de pesticides Monsanto, racheté par Bayer BAYGn.DE en 2018, pour avoir omis d'avertir les consommateurs des risques de cancer liés à l'utilisation du désherbant.

C'est le quatrième verdict impliquant le Roundup, et le premier en faveur de Bayer.

Le groupe allemand a déclaré dans un communiqué que le verdict était cohérent avec les décennies de données scientifiques et de recherches montrant l'innocuité du glyphosate, l'ingrédient principal du Roundup.

"Bien que nous ayons une grande sympathie pour Ezra Clark et sa famille, force est de constater que le jury a déterminé que le Roundup n'était pas la cause de sa maladie après avoir soigneusement examiné les données scientifiques applicables à cette affaire", a déclaré l'entreprise.

L'un des avocat de la famille Clark a annoncé qu'il comptait faire appel de la décision de justice.

"Nous sommes déçus pour ce garçon et sa famille. Il y a d'autres affaires liées au Roundup dans le reste du pays et nous comptons bien les porter devant les tribunaux", a déclaré l'avocat Fletcher Trammel.

Bayer a fait appel du jugement de deux autres procès et espère que l'un d'entre eux sera examiné par la Cour suprême des États-Unis. Si c'est le cas, l'entreprise allemande pourrait mettre fin aux affaires impliquant son désherbant qui la poursuivent depuis le rachat de Monsanto.

Sur 125.000 poursuites impliquant le Roundup, environ 96.000 ont été résolues.

En mai, la justice américaine a rejeté la proposition de Bayer visant à mettre fin aux futurs litiges en offrant une compensation financière aux plaignants tout en limitant leur capacité à poursuivre l'entreprise en justice.

Le groupe a dû passer dans ses comptes une provision de 4,5 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros) pour régler les litiges sur son herbicide Roundup.

A la Bourse de Francfort, Bayer a gagné jusqu'à 2,7% mercredi à l'ouverture avant de se retourner à la baisse et de reculer de 0,5% en fin de matinée dans un marché globalement baissier.

(Reportage Tom Hals ; version française Khadija Adda-Rezig, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

XETRA -3.97%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.