Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bayer fait une offre sur Monsanto

Reuters19/05/2016 à 10:07

OFFRE DE BAYER SUR MONSANTO

par Greg Roumeliotis et Mike Stone

NEW YORK, (Reuters) - Le géant chimique et pharmaceutique allemand Bayer chute jeudi en Bourse après l'annonce d'une offre préliminaire de rachat de l'américain Monsanto, numéro un mondial des semences, ce qui serait une nouvelle étape dans le mouvement de concentration en cours du secteur de l'agrochimie.

Après avoir, dans un premier temps, qualifié de "spéculation débridée" les informations faisant état de l'intérêt de Bayer, mais aussi d'un autre allemand, BASF, Monsanto a fait état dans la nuit de mercredi à jeudi d'une offre non sollicitée de Bayer.

Les deux entreprises n'ont, ni l'une ni l'autre, fait état de termes d'un éventuel rapprochement.

L'action Bayer perd 7,34% à 89,34 euros en Bourse de Francfort vers 08h00 GMT, la plus forte baisse de l'Eurofirst 300 et le deuxième repli le plus marqué du Stoxx 600. Le titre, qui pâtit également d'un abaissement de recommandation de Natixis, chute ainsi à un creux de deux ans et demi.

Comme Monsanto pèse actuellement quelque 42 milliards de dollars (37,5 milliards d'euros) en Bourse, une éventuelle acquisition du groupe américain se ferait à un prix plus élevé que les 43 milliards de dollars mis sur la table par le chinois ChemChina pour s'emparer du suisse Syngenta.

Le géant américain avait tenté l'an dernier de racheter Syngenta avant que ce dernier n'accepte l'offre de ChemChina.

Dans un contexte de stocks élevés et de cours de matières premières déprimés, le secteur de l'agrochimie est en pleine concentration, comme l'illustre également la fusion en cours entre DuPont et Dow Chemical.

DES OBSTACLES À PRÉVOIR

Selon des informations obtenues par Reuters auprès de sources au mois de mars, Monsanto a envisagé d'acquérir la branche agrochimie de Bayer, valorisée à plus de 30 milliards de dollars.

Bayer, dont la valeur de marché est de 80,4 milliards d'euros, est le numéro deux mondial de l'agrochimie avec 18% du marché, juste derrière Syngenta (19%). Monsanto est le leader des semences avec 26% du marché, devant DuPont (21%).

Dans un communiqué, Monsanto a dit que son conseil d'administration passait en revue la proposition de Bayer, ajoutant que rien ne garantissait qu'un rapprochement ait effectivement lieu.

De son côté, Bayer a dit que certains de ses dirigeants avaient récemment rencontré leurs homologues de chez Monsanto pour discuter d'une offre de rachat négociée. Le groupe allemand ajoute qu'il publiera un nouveau communiqué lorsqu'il le jugera approprié.

Bayer, inventeur de l'aspirine et de la pilule contraceptive Jasmine, est une entreprise bien plus diversifiée que Syngenta ou Monsanto. Ses activités dans l'agrochimie s'étendent des semences au contrôle des récoltes et à la protection antiparasitaire.

Comme BASF, Bayer cherche à se développer dans l'agrochimie. Un rapprochement avec Monsanto pourrait toutefois se heurter à les obstacles de la part des autorités de la concurrence.

Natixis a abaissé sa recommandation sur le titre, d'"acheter" à "neutre", ramenant l'objectif de cours de 120 à 100 euros.

(Benoit Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français)


Mes listes

valeur

dernier

var.

3.07 +0.16%
CGG
1.898 +2.59%
14.135 +0.32%
1.231 0.00%
44.94 +1.77%
6.592 -1.02%
4.882 +2.41%
7.54 0.00%
50.64 +0.68%
1.278 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.