Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BAYER

102.54EUR
-0.39% 

DE000BAY0017 BAYN

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    102.84

  • clôture veille

    102.94

  • + haut

    102.84

  • + bas

    102.54

  • volume

    15

  • valorisation

    87 974 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.05.18 / 08:20:03

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BAYER à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BAYER à mes listes

    Fermer

Bayer compte sur de nouveaux médicaments pour 2015

Reuters26/02/2015 à 14:18

* Ebitda 2015 attendu en hausse de 10% à 15% * C.A. de 5 médicaments prometteurs prévu à près de 4 mds * Ebitda et bénéfice net T4 en deçà des conensus * L'action monte (Actualisé avec des précisions, analyste, cours de Bourse) par Ludwig Burger LEVERKUSEN, Allemagne, 26 février (Reuters) - Bayer BAYGn.DE anticipe une croissance de son bénéfice brut de de 10% à 15% cette année grâce à de nouveaux produits comme le Xarelto, un médicament de prévention des crises cardiaques. L'inventeur de l'aspirine et des mousses de polyuréthane appuie cette prévision sur l'hypothèse d'un effet de change positif de 2% environ. Le laboratoire bénéficie de la hausse du dollar en raison notamment du fait que l'Amérique du Nord représente près du quart de son chiffre d'affaires. Les ventes de ses cinq médicaments récemment lancés les plus prometteurs, comme le Xarelto et le traitement oculaire Eylea, augmenteront à quatre milliards d'euros environ cette année contre 2,9 milliards en 2014. Le premier laboratoire allemand a fait état d'un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) en hausse de 4,4% à 1,85 milliard d'euros au quatrième trimestre, en deçà du consensus des analystes qui le donnaient à 1,93 milliard, ce qui est la conséquence d'une baisse des résultats de la division plastiques et d'une hausse des coûts de recherche-développement. Bayer projette par ailleurs un chiffre d'affaires "de l'ordre" de 46 milliards d'euros cette année contre 42,24 milliards en 2014. Le chiffre d'affaires trimestriel, à 11,04 milliards d'euros a dépassé un consensus le donnant à 10,61 milliards. L'action est en hausse de 2,7% à la mi-journée à 130,7 euros, tandis que l'indice sectoriel européen .SXDP ne gagne que 0,2% dans le même temps. Alistair Campbell, analyste de Berenberg, juge les perspectives "solides", avec l'activité hygiène et santé grand public en retrait et la chimie qui va mieux que prévu. Le bénéfice net s'est réduit de plus de moitié à 224 millions d'euros contre 479 millions attendus, grevé par les coûts d'emprunt liés à l'acquisition de la division hygiène et produits grand public de Merck a Co MRK.N bouclée en octobre et par les charges financières liées aux provisions retraites. Bayer a subi une charge exceptionnelle de 700 millions d'euros liée au coût de la cotation séparée de la division plastiques MaterialScience, prévue à la mi-2016 au plus tard, et à l'intégration de la division de Merck & Co dans ses médicaments délivrés sans ordonnance. Le laboratoire allemand a dévoilé en septembre son intention d'introduire en Bourse ses plastiques pour se recentrer sur la santé humaine, animale et des végétaux. Les analystes de Citi évaluent la valeur de marché de la division, passif inclus, à 11-14 milliards d'euros. Bayer a dit qu'il déciderait au second semestre s'il procèderait à l'IPO de MaterialScience ou s'il transfèrerait la division à ses actionnaires dans le cadre d'une scission. Il a ajouté qu'il serait également susceptible d'étudier une offre intéressante pour cette division, tout en soulignant que la sécurité de l'emploi serait prise en compte. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeurs associées

-0.10%
-0.21%
-0.14%
+0.45%
0.00%
-1.82%
0.00%
0.00%
-0.04%
-0.44%
+1.18%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

5583.28 +0.31%
38.99 -0.46%
5.476 +2.76%
22437.01 -1.11%
85.92 +0.09%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.