Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Baromètre Insti7: les actifs risqués européens plébiscités par les gérants

Newsmanagers02/04/2014 à 15:00

(NEWSManagers.com) -

De la confiance ! Le sentiment général des 48 sociétés de gestion interrogées dans le cadre du Baromètre Insti 7 du mois de mars s'affiche résolument positif au jeu des anticipations. Moyennant quoi, les actions se positionnent comme la classe d'actif la plus en vue. A condition cependant de lire entre les lignes, car les convictions ne sont pas aussi fortes selon que l'on s'intéresse aux marchés européens, américain, japonais ou aux marchés émergents. Précisément, le vieux Continent est l'objet de toutes les attentions. Plus de 95 % des sociétés sondées considèrent ainsi que les conditions d'investissement sont favorables en jugeant les actions de la zone euro correctement évaluées (59,6 %) ou sous-évalués (31,9 %), voire fortement sous évaluées (4,3 %). Ce n'est pas le cas pour les actions américaines que certains gérants jugent surévaluées (31,9 %) ou fortement surévaluées (2,1 %).

Les sociétés de gestion sont plus circonspectes pour juger des actions japonaises : l'essentiel des réponses se divisent en deux groupes équivalents pour estimer que les actions sont sous évaluées (47,7 %) ou... correctement évaluées (45,5 %). Enfin, logiquement après la correction qui leur a été infligée, à plus de 82 %, les sociétés de gestion estiment que les actions des marchés émergents sont sous évaluées ou correctement surévalués. Seuls 11,1 % évoquent encore une surévaluation.

Ce panorama justifie qu'en 2014, la quasi-totalité des gérants renforceront leur exposition aux actions de la zone euro (48,9 %) ou, à tout le moins, la maintiendront. Même si 17,4 % des sondées comptent diminuer cette année leurs expositions aux titres américains, la première économie mondiale inspire confiance : plus de 76 % vont maintenir ou accroitre leur position. Le Japon interpelle une nouvelle fois : 63 % compte investir ou maintenir leur exposition tandis que 15,2 % procèderont au mouvement inverse, et que plus de 20 % ont d'ores et déjà fait l'impasse sur cet univers d'investissement. Enfin les marchés émergents ont clairement inversé la tendance : après la défiance, l'effet d'aubaine ! Près de 80 % des sondées vont se renforcer sur ces marchés ou maintenir leur poche correspondante. Et ce sont les marchés d'Asie Pacifique qui trouvent grâce aux yeux des gérants (72,7 %) devant les marchés frontières (39,4 %).

Etre confiant dans le potentiel des actions est une chose. Etre serein sur le tracé de de 2014 en est une autre. Ainsi, à la question de savoir si il y a un risque de contagion de la crise subie par certains pays émergents aux pays développés, 58,3 % des sociétés de gestion répondent par l'affirmative. Par ailleurs, sur le plan géopolitique, les gérants se sont dits convaincus à près de 80 % que la situation politique en Ukraine peut " impacter" la zone euro/Europe. Plus encore que les marchés émergents (70,5 %) ou les pays de l' OCDE (50 %)...

Dans le détail, au sein de la classe d'actifs " actions" , l'étude note que les petites et moyennes capitalisations Euro / Europe suscitent toujours autant d'engouement (80 %), même si, note l'étude, une légère hausse des opinions négatives est perceptibles (6,7 %).

Enfin , côté obligataire, les anticipations des gérants et les expositions de leurs portefeuilles sont surtout positives pour les classes d'actifs les plus risqués ? haut rendement et convertibles de la zone euro (de l'ordre de 60 % dans les deux cas). A l'opposé, les obligations internationales et les titres d'Etat de long terme suscitent pour une majorité des avis négatifs.

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.171 -0.11%
6.193 0.00%
4.24 +0.24%
277.85 -0.44%
0.647 -10.51%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.