1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Barclays rétablit le dividende plein, profit moins bon que prévu

Reuters22/02/2018 à 09:47

BARCLAYS RÉTABLIT LE DIVIDENDE PLEIN, PROFIT MOINS BON QUE PRÉVU

LONDRES (Reuters) - Barclays a publié jeudi un bénéfice 2017 en hausse de 10% mais inférieur aux attentes, et s'est engagé à reprendre la distribution d'un dividende plein de 6,50 pence par action en 2018.

La banque britannique avait réduit de moitié son dividende en mars 2016 afin de dégager de la trésorerie pour financer une restructuration en profondeur, prévoyant notamment la cession de sa participation dans Barclays Africa Group.

Barclays a dégagé un bénéfice avant impôts de 3,54 milliards de livres (4,01 milliards d'euros), contre 3,2 milliards en 2016, en retrait par rapport au consensus de 4,7 milliards de livres établi par la banque elle-même.

Certains analystes n'avaient pas actualisé leurs prévisions pour y inclure une dépréciation de 901 millions de livres liée à la récente réforme fiscale aux Etats-Unis, qui oblige les sociétés à réduire la valeur de leurs actifs d'impôt différé.

La division internationale a vu son bénéfice chuter de 22%, en raison d'une baisse de 4% des revenus de la banque d'investissement du groupe, ainsi que de dépréciations.

Le ratio de fonds propres CET1 est ressorti à 13,3% l'an dernier.

Le produit net bancaire (PNB) a diminué de 2% à 21 milliards de livres et les coûts de 5% à 15,5 milliards, hors frais juridiques.

La banque a dit n'avoir aucune nouvelle concernant l'enquête des régulateurs britanniques sur la tentative de son directeur général Jes Staley de démasquer un lanceur d'alerte l'an dernier.

L'action a ouvert en hausse de 2,9% à la Bourse de Londres en réaction aux résultats.

(Lawrence White et Emma Rumney, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Valeurs associées

+0.44%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer