Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Barcelone-L'enquête se poursuit en France, confirme Collomb

Reuters23/08/2017 à 15:59
    * Les liens de la cellule avec la France en question 
    * La presse évoque un passage du conducteur de Barcelone en 
région parisienne 
    * La coopération européenne discutée dans 15 jours à 
Bruxelles 
 
    ISSY-LES-MOULINEAUX, Hauts-de-Seine, 23 août (Reuters) - Les 
enquêteurs français cherchent à savoir pourquoi des membres de 
la cellule djihadiste de Catalogne sont venus dans la région 
parisienne le week-end avant les attentats de Barcelone et de 
Cambrils, qui ont fait 15 morts la semaine dernière, a déclaré 
mercredi le ministre français de l'Intérieur. 
    Gérard Collomb s'adressait à la presse à la Direction 
générale de la gendarmerie nationale (DGGN), à 
Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), après la signature avec 
son homologue espagnol, Juan Ignacio Zoido, d'un accord sur une 
coopération en matière de formation entre les gendarmeries 
nationales des deux pays. 
    Il est désormais avéré que l'Audi qui a servi à l'attaque à 
la voiture-bélier de Cambrils, cité balnéaire de Catalogne, a 
été repérée en France dans les jours avant ces attentats, avec 
au moins deux membres de la cellule djihadiste. 
    Cette voiture est "montée" jusqu'à Paris, a rappelé Gérard 
Collomb. "Nous essayons de (...) déterminer pourquoi les auteurs 
de l'attentat étaient venus à Paris et ce qu'ils avaient fait 
dans la région parisienne." 
    Selon des informations publiées par la presse, l'un des 
occupants repérés dans l'Audi "flashée" pour excès de vitesse 
dans l'Essonne pourrait avoir été Younès Abouyaaqoub, le 
conducteur de la camionnette qui a fauché des dizaines de 
piétons sur les Ramblas, à Barcelone, jeudi dernier. 
    Younès Abouyaaqoub a finalement été abattu lundi par la 
police catalane. 
    Selon des informations publiées par la presse française, 
dont Le Parisien, le jeune djihadiste et son ou ses 
accompagnateurs auraient fait des achats à Paris, notamment dans 
une FNAC, et dormi dans un hôtel près de la capitale (peut-être 
à Malakoff, selon certaines de ces informations). 
     
    DES ATTENTATS BEAUCOUP PLUS MEURTRIERS ÉVITÉS 
    Gérard Collomb a refusé de confirmer ou d'infirmer ces 
informations, alors que la Direction générale de la sécurité 
intérieure (DGSI) et la Sous-direction antiterroriste (SDAT) de 
la police judiciaire, ont été chargées de l'enquête par la 
section antiterroriste du Parquet de Paris. 
    Les enquêteurs doivent notamment établir avec certitude qui 
étaient les occupants de l'Audi lors de son aller-retour express 
entre la Catalogne et Paris et les éventuels contacts qu'ils ont 
pu avoir en France. 
    Selon les autorités espagnoles, la cellule de 12 hommes 
démantelée en Catalogne envisageait des attentats beaucoup plus 
meurtriers. Ils en ont été empêchés par la destruction 
accidentelle de la maison où ils préparaient semble-t-il des 
engins explosifs.   
    L'imam de la petite ville catalane de Ripoll, Abdelbaki Es 
Satty, recruteur et cerveau présumé de cette cellule, est mort 
dans cette explosion. Selon la presse espagnole, il serait venu 
plusieurs fois en France, ce que n'a pas confirmé le ministre 
français de l'Intérieur. 
    "Nous savons que l'imam s'est rendu en Belgique, qu'il 
voulait devenir imam dans une mosquée de Belgique", a seulement 
dit Gérard Collomb.  
    La question de la lutte contre les réseaux djihadistes en 
Europe sera au menu du prochain Conseil européen des ministres 
de l'Intérieur, dans une quinzaine de jours à Bruxelles. 
    "Nous insisterons (...) pour que les problèmes des réseaux 
terroristes soient mis au coeur de cette réunion de manière à ce 
que nous coordonnions toujours davantage nos informations et la 
lutte pour la prévention du terrorisme en Europe", a dit Gérard 
Collomb.  
 
 (Cyril Camu et Emmanuel Jarry, édité par Myriam Rivet) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.