Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Banque : le coup de gueule du président de BNP Paribas

Le Revenu15/11/2012 à 18:24

DR

(lerevenu.com) - La première table ronde des Entretiens 2012 de l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour la première fois associée à la Banque de France, avait pour thème le «shadow banking», ou finance parallèle. Les experts invités ont expliqué les enjeux de ces transactions qui «se font en dehors du cadre de régulation et représentent, selon des chiffres repris par Gérard Rameix, président de l'AMF, de 25 à 30% des actifs bancaires».

Les risques, notamment systémiques, que ces transactions induisent sont l'objet de toutes les attentions, en particulier celle des régulateurs et des parlementaires. Certains d'entre eux étaient représentés à ces entretiens : Saïd El Khadraoui, député européen, rapporteur sur le shadow banking au sein de la Commission des Affaires économiques et monétaires (ECON), Parlement européen et David Wright, secrétaire général,Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV).

Saïd El Khadraoui a ainsi plaidé pour une vigilance accrue de «l'interconnectivité entre banques classiques et établissements financiers dits parallèles [hedge funds, courtiers, etc.], une meilleure réglementation de la titrisation, une transparence des opérations de repo et une surveillance des prêts de titres opérés dans les fonds indiciels cotés [ETF]». De son côté, Daxid Wright a regretté, lui, que «l'on ne dispose pas de données centralisées fiables sur la finance parallèle, nous avons beaucoup à faire pour la comprendre, d'autant que son périmètre change tout le temps».

Le président du directoire de BNP Paribas a préféré déplacer le débat sur le terrain des excès de la réglementation, car ils portent atteinte, selon lui, à la capacité des banques à financer l'économie : «Nous banquiers, nous ne demandons pas que la régulation cesse, mais qu'elle soit coordonnée dans le temps et l'espace.» Dans une indignation à demi feinte, le président de BNP Paribas a, en effet, dénoncé la décision prise, le 9 novembre dernier, par la Réserve fédérale qui a reporté sine die l'application de la nouvelle norme de solvabilité (Bâle 3) pour les banques américaines, alors que la plupart des grandes banques européennes la respecteront, elles, dès le 1er janvier prochain. BNP Paribas a déjà ainsi atteint l'objectif d'un ratio de fonds propres durs de 9%.



Mes listes

valeur

dernier

var.

0.642 +0.31%
0.08 0.00%
66.38 -0.12%
1.231 0.00%
138.82 -0.19%
0.359 -2.84%
1.94 -3.48%
1.278 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.