1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bankia-Résultats 2014 en forte hausse malgré les provisions
Reuters01/03/2015 à 17:45

MADRID, 1er mars (Reuters) - Bankia BKIA.MC a publié des résultats 2014 en forte hausse malgré de lourdes provisions pour d'éventuels dédommagements à des milliers d'investisseurs lors de son introduction en Bourse de 2011, qui ont ensuite étés lésés par le sauvetage de l'Etat. Bankia, renflouée en 2012, au plus forte de la crise de la dette en zone euro, a annoncé samedi un bénéfice net en hausse de 22% à 747 millions d'euros, après avoir passé comme prévu 312 millions d'euros de provision, qui représente le montant maximum pouvant être à sa charge pour dédommager ses actionnaires. Cette provision représente 40% du coût total de ce litige estimé à 780 millions d'euros, tandis que sa société-mère BFA s'acquittera du reste si nécessaire. ID:nL5N0W13OW Ces résultats ont été publiés après l'annonce par Bankia qu'elle paiera son premier dividende, dans un geste symbolique destiné à montrer sa volonté de rendre une partie de l'argent versé dans le cadre de son sauvetage de 22,5 milliards d'euros. Le versement d'un dividende revient à rendre à l'Etat actionnaire une partie de l'aide qui lui a été donnée, a déclaré le président de Bankia, Jose Ignacio Goirigolzarri. Bankia a également annoncé samedi une hausse de 14% de son résultat net d'intérêt -- qui revient en gros à ce que la banque gagne sur ses actifs moins ce qu'elle paye pour des dépôts -- à 2,9 milliards d'euros, conformément aux attentes des analystes. Mais son portefeuille de prêts s'est contracté de 6% au cours de l'année, comme pour d'autres banques espagnoles. La banque espagnole a également annoncé une amélioration de la qualité de ses créances fin décembre grâce au rebond de l'économie espagnole après six années de contraction. La part des créances douteuses sur l'ensemble de sess créances a été ramenée à 12,9%, contre 14,7% un an auparavant, même si ce ratio reste supérieur à la moyenne des banques du pays. (Jesús Aguado et Sonya Dowsett, Juliette Rouillon pour le service français)

Valeurs associées

-1.16%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5214.74 +0.36%
13.15 -5.53%
48.66 -6.06%
4.57 +3.16%
2.152 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer