Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bank of America en perte à cause de lourds frais pour litiges

Reuters16/04/2014 à 21:19

BANK OF AMERICA EN PERTE EN RAISON DE LOURDS FRAIS POUR LITIGES

(Reuters) - Bank of America a annoncé mercredi sa première perte trimestrielle depuis près de trois ans, sous le coup de frais pour litiges de six milliards de dollars consécutifs à un règlement avec la Federal Housing Finance Agency (FHFA) et à d'autres contentieux.

La perte nette attribuable aux actionnaires se monte à 514 millions de dollars (371 millions d'euros) au premier trimestre, soit cinq cents par action, à comparer à un bénéfice de 1,11 milliard (10 cents par action) un an auparavant.

Ce résultat inattendu, qui contraste avec les profits annoncés par JPMorgan Chase & Co ou Citigroup, fait baisser l'action BofA de 2,10% à 16,05 dollars vers 18h30 (16h30 GMT) à Wall Street.

La deuxième banque américaine n'avait plus accusé de perte depuis le deuxième trimestre 2011.

Elle a accepté en mars de verser 9,3 milliards de dollars à la FHFA, le régulateur américain du financement hypothécaire, pour régler à l'amiable une affaire dans laquelle elle était accusée d'avoir vendu des dérivés de crédit toxiques aux agences Fannie Mae et Freddie Mac.

A l'époque, elle avait évalué à 3,7 milliards de dollars l'impact des litiges sur son résultat avant impôt.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier, Bruce Thompson, a expliqué que le montant de six milliards finalement comptabilisé incorporait également des provisions en vue de règlements futurs concernant des affaires déjà connues et également liées à des produits hypothécaires.

PROGRÈS

Depuis la crise financière, Bank of America a payé pour plus de 50 milliards de dollars de frais légaux, hérités pour la plupart de son acquisition désastreuse du courtier en prêts immobiliers Countrywide Financial en 2008.

En mars, elle a fait savoir qu'elle faisait encore l'objet d'enquêtes du ministère de la Justice, de divers Etats et d'autres autorités en relation avec des dérivés de crédit pendant la crise des "subprimes".

Pour le reste, les résultats du premier trimestre sont plutôt positifs. "La hausse des coûts pour litiges masque clairement les progrès que nous avons accomplis", a déclaré Bruce Thompson.

Le produit net bancaire, hors ajustements comptables, est ressorti à 22,66 milliards de dollars, en baisse de 3,8% mais supérieur au consensus des analystes qui était de 22,33 milliards.

Les revenus ont augmenté dans la gestion de fortune, le trading et la banque de détail, et les provisions pour créances douteuses ont baissé.

Les revenus du trading obligataire ont en revanche diminué de 1,7% à 2,95 milliards, beaucoup de clients ayant préféré rester sur la touche en attendant une clarification sur l'évolution des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, mais cette baisse est bien moindre que celles de respectivement 18% et 21% subies par Citigroup et JPMorgan Chase.

La marge nette des intérêts a été améliorée à 2,36% contre 2,30% au premier trimestre 2013 et la banque a reçu le feu vert de la Fed pour un programme de rachat d'actions de quatre milliards de dollars et un relèvement de son dividende trimestriel à 5 cents, contre un cent précédemment.

(Peter Rudegeair à New York et Tanya Agrawal à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)


Mes listes

valeur

dernier

var.

45.34 -0.72%
EDF
11.435 0.00%
1.218 -0.42%
1.536 -0.90%
17.9 -1.97%
47.93 +1.74%
123035.73 -0.17%
73.58 -0.38%
3.82 +1.19%
1.053 -10.46%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.