Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Balyo prend de la hauteur à Singapour
information fournie par AOF11/08/2022 à 18:17

(AOF) - Balyo, leader technologique dans la conception et le développement de solutions robotisées innovantes pour les chariots de manutention, annonce la réussite de l'installation et de la remise des chariots autonomes VNA les plus hauts du monde au sein des entrepôts Singapore Storage & Warehouse (SSW), situés à Singapour. Avec une hauteur de levage s’élevant à 16,8 mètres, il s’agit du premier site au monde qui fonctionne de manière autonome à une telle hauteur grâce à des robots VNA. Cette innovation témoigne une fois de plus des prouesses et des capacités technologiques de Balyo.

Dans un souci d'innovation, SSW souhaitait convertir les VNA à commande manuelle de son site de Singapour en robots autonomes. Le principal défi sur ce site était la hauteur, et non le volume. Si une prise/dépose de palettes de plus de 16 mètres de manière autonome était jusqu'alors difficilement concevable, Linde Material Handling Singapore, en collaboration avec BALYO, a réussi à mettre en œuvre son nouveau modèle autonome " Allées Très Etroites " ("Very Narrow Aisle (VNA)") avec une fiabilité et une sécurité totales.

" Ce projet montre la remarquable supériorité de la technologie de Linde-BALYO sur les applications de stockage en hauteur et de VNA. Singapour a été la plateforme idéale pour lancer des applications à des hauteurs considérables en raison de la rareté de l'espace et de l'engagement des clients en faveur de la robotique. Nous allons poursuivre notre engagement avec Linde et ses équipes afin d'étendre ce succès à d'autres sites SSW et à d'autres entrepôts dans le monde, " a déclaré Pascal Rialland, président de BALYO,

AOF - EN SAVOIR PLUS

De belles perspectives avec l'hydrogène vert pour la filière électrique

Le plan hydrogène français de 7 milliards d'euros, qui a été porté à 9 milliards, vise à développer une filière industrielle de la production d'hydrogène bas carbone. Le Gimélec, le groupement des entreprises de la filière électronumérique en France, a identifié de fortes retombées pour les fabricants de matériel électrique. Pour ses membres, les retombées économiques sont chiffrées à 10 milliards d'euros d'ici à 2030, puis de 20 milliards supplémentaires pour la période 2030 à 2040, principalement pour la filière des fabricants de matériels électronumériques (des transformateurs aux systèmes de contrôle commande). Cela va engendrer des recrutements massifs, en particulier dans les territoires où se concentreront les efforts de développement de l'hydrogène, en Méditerranée et dans la Vallée de la Seine.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.45%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.