Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Baisse en vue à Wall Street, tournée vers les résultats
Reuters15/01/2021 à 13:46

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en repli et les Bourses européennes reculent vendredi à mi-séance, l'évolution de l'épidémie de coronavirus, notamment en Chine, prenant le pas sur la présentation d'un projet de relance économique sans surprise aux Etats-Unis où des résultats de plusieurs banques et une série de statistiques sont au menu.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,4% pour le S&P-500 et le Dow Jones et de 0,2% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 perd 1,15% à 5.615,88 vers 12h08 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,96% et à Londres, le FTSE lâche 0,84%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en baisse de 0,64%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,86% et le Stoxx 600 de 0,8%.

La Chine a recensé vendredi le plus grand nombre de cas quotidiens de COVID-19 en plus de 10 mois du fait d'une flambée épidémique dans le nord-est du pays où plus de 28 millions d'habitants ont été placés en confinement.

En France, un couvre-feu dès 18h00 sera étendu samedi à tout le territoire pour au moins deux semaines et en Allemagne, Angela Merkel envisagerait de durcir les restrictions pour limiter les interactions sociales alors que le seuil des deux millions de cas a été franchi dans la première économie d'Europe.

Pour compenser les dégâts économiques de la crise sanitaire, Joe Biden a dévoilé jeudi un projet de plan de relance de 1.900 milliards de dollars (1.562 milliards d'euros) incluant notamment une aide de 1.400 dollars aux Américains et l'augmentation et le prolongement de l'allocation chômage.

"La plupart des mesures annoncées étaient assez conformes aux attentes. Il y avait peu de détails sur les futurs engagements de dépenses à long terme pour les infrastructures et d'autres types d'investissements, notamment dans l'éducation, l'énergie et les investissements verts mais cela devrait se faire une fois que Joe Biden aura mis les pieds sous le bureau ovale", a déclaré Michael Hewson chez CMC Markets.

La séance à Wall Street sera animée par ailleurs par plusieurs indicateurs économiques américains, dont les chiffres des ventes au détail et de la production industrielle en décembre.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

J.P. Morgan, la première grande banque américaine à publier ses résultats du quatrième trimestre, a annoncé une hausse de son bénéfice trimestriel grâce au dynamisme de ses activités de trading et de sa division de banque d'investissement.

Citigroup et Wells Fargo publieront également avant l'ouverture de Wall Street.

VALEURS EN EUROPE

Tous les grands secteurs de la cote européenne évoluent dans le rouge, les replis les plus marqués étant pour celui du pétrole et du gaz (-0,88%) et celui des matières premières (-0,98%).

A Paris, la plus forte baisse du CAC 40 est pour Carrefour, qui poursuit son repli et cède 4,74%, le gouvernement français ayant réaffirmé son opposition à un rachat du groupe par un acteur étranger.

Bouygues recule de 2,61% après la présentation du plan stratégique de sa branche de télécommunications, qui déçoit certains investisseurs.

A Francfort, Siemens Energy perd 5,88% après que General Electric a accusé l'une des filiales du concurrent allemand d'avoir utiliser des informations confidentielles volées pour remporter des contrats.

A la hausse, Valeo prend 0,56% après des résultats préliminaires meilleurs qu'attendu pour le second semestre 2020.

DBV Technologies bondit de 37,53% après l'annonce d'échanges encourageants avec l'agence américaine du médicament en lien avec sa demande de licence de produits biologiques pour son traitement de l'allergie aux arachides.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans perd près de deux points de base à 1,1039% après avoir repris quatre points de base jeudi. En Europe, celui du Bund de même échéance est en légère hausse à -0,544%.

Le taux du BTP à dix ans repart à la baisse après avoir pris plus de cinq points la veille en raison des incertitudes politiques en Italie après le départ des ministres issus du parti de Matteo Renzi de la coalition au pouvoir.

Le président du Conseil, Giuseppe Conte, n'a pas l'intention de démissionner et s'adressera lundi au Parlement, a annoncé la présidence de la République, et et sa déclaration sera suivie d'un vote de confiance.

CHANGES

Le dollar tente de poursuivre son rebond face aux autres grandes devises (+0,23%} mais il a connu un début de séance hésitant après les déclarations jeudi de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, qui laissent clairement entendre que la banque centrale américaine est très loin d'envisager une remontée des taux et une diminution de ses achats d'obligations.

Le billet vert bénéficie toutefois de la remontée des rendements obligataires américains enregistrée la veille. L'euro revient ainsi à 1,2121 dollar, non loin du plus bas d'un mois touché jeudi.

La livre sterling baisse après l'estimation du produit intérieur brut (PIB) britannique pour novembre, en contraction pour la première fois depuis avril.

PÉTROLE

Les cours pétroliers sont dans le rouge alors que les inquiétudes concernant le confinement de plusieurs villes chinoises ont pris le dessus sur l'optimisme alimenté par le niveau record des importations du brut en Chine en 2020.

Le Brent perd 1,67% à 55,48 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,4% sous 53 dollars.

(édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.28%
Euronext Paris +7.13%
Euronext Paris +1.74%
Euronext Paris +3.40%
XETRA +2.21%
NYSE +0.15%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer