1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bain et Cinven cèdent aux exigences d'Elliott sur Stada
Reuters04/09/2017 à 10:40

 (Actualisé avec nouvelle valeur, cours de Bourse) 
    FRANCFORT, 4 septembre (Reuters) - Les fonds de capital 
investissement Bain Capital et Cinven  CINV.UL  proposeront à la 
direction de Stada  STAGn.DE  d'offrir aux actionnaires 
minoritaires un versement en numéraire de 74,40 euros par 
action, cédant ainsi aux exigences de l'actionnaire activiste 
Elliott Management.  
    Bain Capital et Cinven ont définitivement pris le contrôle 
de Stada le mois dernier, l'opération de 5,3 milliards d'euros, 
soit 66,25 euros par action, constituant le plus important 
rachat d'une entreprise allemande cotée en Bourse par des 
groupes de capital-investissement.   
    Les promesses de vente représentent près de 64% des titres 
Stada mais les deux fonds veulent parvenir à plus de 75% pour 
accéder au cash flow de leur cible. 
    Elliott Management avait dit jeudi qu'il voulait au moins 
74,40 euros par titre pour sa participation, qui est de 13,3% 
(15,2% en prenant en compte les options). 
    A un tel prix, le rachat des minoritaires valoriserait la 
totalité du groupe pharmaceutique allemand 5,42 milliards 
d'euros. 
    Dans un communiqué publié dimanche soir, Bain et Cinven 
expliquent que tout en étant "convaincus que la valeur juste des 
actions Stada est inférieure au prix demandé par Elliott", ils 
proposeront aux minoritaires 74,40 euros par action en cash. 
    L'action a terminé à 79,50 euros lundi, la Bourse semblant 
compter sur une rémunération qui soit même supérieure à ce 
qu'Elliott exige. 
    L'action Stada gagne 1,5% à 80,67 euros vers 8h40 GMT en 
Bourse de Francfort, après un pic en séance de 82,82 euros. Elle 
se traitait entre 62 et 64 euros durant la première semaine de 
juillet, lorsque les informations relatives à une entrée 
d'Elliott au capital de Stada ont commencé à filtrer.     
 
 (Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer