Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Axa va céder le contrôle d'Axa PE à ses dirigeants

Reuters22/03/2013 à 22:19

ACCORD D'EXCLUSIVITÉ SUR LA CESSION DE LA MAJORITÉ D'AXA PRIVATE EQUITY

par Anjuli Davies et Matthieu Protard

LONDRES/PARIS (Reuters) - Axa a annoncé vendredi la conclusion d'un accord en vue de céder le contrôle de sa filiale Axa Private Equity (Axa PE), une transaction qui permettra à l'assureur français de dégager une plus-value de 200 millions d'euros.

L'accord conclu entre Axa et sa filiale au terme de dix-huit mois de négociations prévoit qu'Axa PE sera repris à 40% par l'actuelle équipe dirigeante de la société d'investissement, présidée par Dominique Senequier.

L'assureur précise dans un communiqué qu'il conservera une participation minoritaire de près de 27% dans sa filiale, confirmant en partie des informations de Reuters.

Un groupe d'investisseurs, dont l'identité n'est pas précisée, prendra 33% du capital restant.

"La finalisation devrait intervenir avant la fin du troisième trimestre 2013", indique Axa, précisant que la transaction valorise Axa PE à 510 millions d'euros.

Avec cette cession, l'assureur récupère en outre près de 200 millions d'euros de liquidités.

Axa avait engagé en septembre 2011 une revue stratégique de ses activités dans le capital-investissement et avait à cette occasion mandaté la banque Credit Suisse pour le conseiller.

Outre une cession, le scénario d'une introduction en Bourse d'Axa PE avait également circulé début 2012.

24 MILLIARDS D'EUROS SOUS GESTION

A l'automne dernier, les discussions sur la cession d'Axa PE avaient été suspendues du fait de la réforme fiscale envisagée par le gouvernement sur l'intéressement et la rémunération des gérants de fonds de capital-investissement.

"L'incertitude, notamment fiscale, du marché français a également fait peur aux acquéreurs étrangers, sans doute même davantage que les craintes concernant la zone euro", a expliqué Dominique Senequier, présidente du directoire d'Axa PE, dans une interview aux Echos.fr.

"D'autre part, étant donné le risque que représente à leurs yeux le marché français, le rendement attendu par les candidats étrangers n'était pas compatible avec la valorisation attendue par Axa", a-t-elle ajouté.

Selon une source bancaire, les négociations sur la cession d'Axa PE, suspendues en fin d'année dernière, avaient repris ces dernières semaines. Et en début d'après-midi, une autre source avait indiqué qu'une annonce était imminente.

Axa Private Equity, le plus important fonds de capital-investissement en France, gère un portefeuille de près de 31 milliards de dollars (environ 24 milliards d'euros).

La société a notamment fait partie des candidats au rachat de TIGF, la filiale de transport et de stockage de gaz de Total.

Elle a récemment levé 1,75 milliard d'euros pour investir dans les infrastructures.

Axa assure que le groupe continuera d'investir dans les fonds de sa filiale.

A la Bourse de Paris, l'action Axa a clôturé à 13,965 euros, inchangé par rapport au cours de la veille. Depuis le début de l'année, le titre progresse de près de 5% après une hausse de 33% en 2012.

Avec Christian Plumb et Gilles Guillaume à Paris, édité par Wilfrid Exbrayat


Mes listes

valeur

dernier

var.

54.9 +5.58%
69.84 +4.24%
13.6 -0.18%
0 -100.00%
1.208 -0.25%
53.83 +0.11%
MND
3.75 -2.47%
4.927 +0.69%
65.2 -1.67%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.