1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Aux Etats-Unis, les marchés financiers bousculés par la guerre commerciale
AFP23/05/2019 à 18:30

Indices de Wall Street en berne, chute du pétrole et taux d'emprunt en forte baisse: aux Etats-Unis les marchés financiers étaient fortement perturbés jeudi par la guerre commerciale et ses potentielles conséquences sur l'économie.

L'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, reculait à la mi-séance vers 16H00 GMT de 1,53% à 25.381,25 points.

Le baril de pétrole de référence aux Etats-Unis, le WTI, plongeait de 5,03% à 58,31 dollars, tandis que le Brent, coté à Londres, perdait 4,50% à 67,80 dollars.

Et, signe de l'appétence des investisseurs pour les actifs jugés moins risqués, le taux à 10 ans de la dette des Etats-Unis descendait à 2,315%, son plus bas niveau depuis fin 2017.

Les investisseurs s'inquiètent de plus en plus de la montée des tensions sino-américaines, qui se cristallisent actuellement autour du géant chinois des télécoms Huawei placé la semaine dernière par Washington sur une liste de sociétés suspectes.

Alors que le numéro deux mondial des smartphones est peu à peu lâché par ses partenaires commerciaux, la Chine a dénoncé jeudi un "harcèlement" de la part des Etats-Unis et annoncé avoir adressé "une protestation solennelle" à Washington. Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a de son côté accusé Huawei de mentir sur ses véritables liens avec les autorités chinoises.

"Le risque est que les deux parties restent campées dans leur entêtement et que les tensions commerciales se prolongent au-delà de 2019", a commenté Art Hogan, de la société d'investissement National.

Le Fonds monétaire international a d'ailleurs lancé jeudi un sérieux avertissement aux Etats-Unis et à la Chine en affirmant que leur bras de fer risquait de compromettre le rebond économique mondial attendu pour le second semestre 2019.

Des statistiques américaines ont conforté jeudi cette hypothèse: selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit publiée jeudi, la croissance de l'activité privée a fortement ralenti en mai en s'affichant à 50,9 points, son plus bas niveau en trois ans.

L'indice mesurant la production manufacturière, à 50,6 points, est même descendu à son plus bas niveau depuis 2009.

"Pour une fois, les investisseurs ne réagissent pas seulement à des tweets et au bruit ambiant sur les négociations commerciales", a commenté Gregori Volokhine, gestionnaire de portefeuille pour Meeschaert Financial Services. "Ces indices tout frais sont le premier signe qu'on s'approche peut-être d'un point d'inflexion sur la croissance américaine."

Si le PMI s'affaisse sous le seuil des 50 points, cela signifie que l'activité se replie.

Les marchés sont aussi sensibles, selon M. Volokhine, au fait que le président Donald Trump ait exhorté mercredi les démocrates du Congrès à arrêter leurs "investigations bidon" après avoir coupé court à une réunion censée porter sur un vaste programme d'infrastructures.

"C'était un sujet d'entente entre démocrates et républicains. S'il n'est plus du tout possible de collaborer entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif, ca va être compliqué de négocier des sujets aussi importants pour l'économie que le plafond de la dette ou le budget", a-t-il relevé.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer