Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AUPLATA

0.0707EUR
-4.97% 

FR0010397760 ALAUP

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.0748

  • clôture veille

    0.0744

  • + haut

    0.0748

  • + bas

    0.0700

  • volume

    1 995 066

  • valorisation

    11 MEUR

  • capital échangé

    1.31%

  • dernier échange

    18.06.18 / 09:56:40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0601

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0813

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AUPLATA

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AUPLATA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AUPLATA à mes listes

    Fermer

AUPLATA - Résultats 2008 : un exercice sous le signe d’une nouvelle impulsion - Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009 : forte progression séquentielle

Boursorama27/04/2009 à 21:30

Paris, le 27/04/09

AUPLATA

Résultats 2008 :

un exercice sous le signe d’une nouvelle impulsion

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009 : forte progression séquentielle

Faits marquants de l’exercice 2008

- Production d’or : recul sensible. En 2008, Auplata a produit 339 kg d’or, contre 867 kg l’année précédente. Cette forte baisse est la conséquence directe d’une exploitation antérieure erratique des gisements miniers, d’une mauvaise planification des minerais exploitables et de recherches insuffisantes de nouvelles ressources. L’utilisation d’un procédé d’extraction par gravimétrie aux rendements insuffisants, la poursuite des travaux de mises aux normes tout au long de l’année, et les perturbations liées à la réduction des effectifs, ont également contribué à ce recul.

- Changement d’actionnaire majoritaire en novembre 2008 : une nouvelle impulsion. Actionnaire historique d’Auplata, le groupe familial Gorgé a acquis, en novembre 2008, la totalité des actions détenues par le groupe familial Aubert, fondateur de la société, devant le premier actionnaire d’Auplata. Un renforcement des fonds propres a été immédiatement opéré, via une augmentation de capital réservée de 3,5 M€ en novembre 2008, et plusieurs actionnaires historiques ont apporté leur soutien financier à la poursuite de l’exploitation. Au 31 mars 2009, le groupe familial Gorgé détenait 49,16% du capital d’Auplata.

- 4ème trimestre 2008 : mise en place des premières actions de redressement. Nommé Président du conseil d’administration d’Auplata, Jean-Pierre Gorgé a renouvelé sa confiance au nouveau Directeur Général Christian Queyroix, et a immédiatement opéré une reprise en main vigoureuse et rationnelle de l’exploitation, tout en s’attachant à se conformer aux demandes des autorités administratives.

Sur le plan administratif, un nombre significatif de travaux de remise aux normes ont ainsi été réalisés. Toutefois, les contrôles réguliers de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) d’Antilles-Guyane ont révélé un nombre encore trop important de non-conformités, tant sur le plan de la sécurité du personnel que sur l’environnement. La société continue à mobiliser ses ressources humaines et financières de manière à les régulariser dans les tous prochains mois.

Sur le plan social, les effectifs ont été divisés par quatre au cours de l’exercice, passant de 233 collaborateurs au 31/12/2007 à 65 au 31/12/2008. Par ailleurs, la société s’est dotée d’une nouvelle organisation par site avec l’apport de nouvelles compétences humaines en ingénierie et en géologie.

Une réduction drastique des principaux postes de charges a été menée ce qui a permis, pour la première fois depuis plus de 20 mois, d’enregistrer un flux mensuel d’exploitation très légèrement positif en février 2009. En outre, sur le plan financier, l’ensemble des dettes fiscales et sociales ont été rééchelonnées, et les dettes bancaires font actuellement l’objet de négociations avec les établissements financiers.

Dans ce contexte, la direction d’Auplata estime que les aléas qui pesaient sur la société ne sont pas encore tous levés et souhaite rappeler une nouvelle fois la fragilité de la situation dans laquelle se trouve Auplata.

- Tests prometteurs pour un nouveau procédé d’extraction. Afin d’accroître son rendement de production, Auplata a initié, sous la conduite de Christian Queyroix, des travaux pour la mise au point d’un nouveau procédé de récupération de l’or, à partir d’une méthode de traitement du minerai à base de thiosulfate.

Les deux premières phases de tests, menées en laboratoire, ont d’ores et déjà permis de démontrer qu’il était possible de récupérer entre 43% et 52% de l’or contenu dans du minerai préalablement traité en gravimétrie, soit une augmentation sensible des rendements d’extractions.

Eléments financiers 2008


En K€, comptes consolidés en normes françaises

2008

2007

Ventes d'or (en kg)

332

867

CHIFFRE D'AFFAIRES

6 439

14 155

PRODUITS D'EXPLOITATION

8 290

15 661

RESULTAT D'EXPLOITATION

(7 020)

(3 326)

dont Dotations aux amortissements

(4 108)

(3 201)

RESULTAT FINANCIER

(216)

92

RESULTAT EXCEPTIONNEL

(3 123)

(839)

dont Dotations exceptionnelles aux amortissements et provisions

(2 221)

(788)

IMPOTS SUR LES BENEFICES

458

(1 317)

RESULTAT NET AVANT SURVALEURS

(10 817)

(2 756)

Amortissement des survaleurs

1 331

666

Résultat net part du groupe

(12 148)

(3 422)

En 2008, Auplata a vendu 332 kg d’or représentant, sur la base d’un prix moyen de vente de 19 227 €/kg, un chiffre d’affaires annuel de 6,4 M€.

Dans un contexte sectoriel marqué par une inflation sensible des coûts d’extraction, avec un coût moyen d’extraction en hausse de 20% en dollar en 2008 pour la profession selon le cabinet d’étude GFMS, le résultat d’exploitation d’Auplata s’est établi à -7,0 M€. Le montant des dotations aux amortissements, essentiellement sur les concessions minières et les actifs corporelles, et aux provisions représente près de 60% de ce résultat d’exploitation, à -4,1 M€.

La majeure partie des économies drastiques réalisées sur l’ensemble des postes de charges, y compris la division par quatre des effectifs de la société, ayant été réalisée au cours du second semestre et sur la fin de l’exercice, leur impact n’est pas perceptible de manière sensible sur les comptes 2008 d’Auplata, mais donneront leur pleine mesure en 2009.

Le résultat financier s’élève à -0,2 M€, essentiellement constitué des intérêts des emprunts financiers.

Le résultat exceptionnel est essentiellement constitué des coûts liés à la mise en œuvre du plan de redressement et de son volet social, pour 1,0 M€, ainsi que des provisions couvrant l’intégralité des travaux immobilisés pour les installations minières de la mine de Dorlin et des équipements non récupérables, pour 1,5 M€, compte tenu de l’ajournement de ce projet minier.

Après comptabilisation d’une charge d’impôt sur les bénéfices de 0,5 M€, provenant de la comptabilisation des impôts différés inscrit au bilan au 31/12/2007, et de l’amortissement linéaire des derniers écarts d’acquisition inscrits au bilan pour un montant de 1,3 M€, le résultat net part du groupe consolidé s’établit à -12,1 M€ en 2008.

Les premiers effets de la politique de réduction des coûts, qui ne donnera sa pleine mesure qu’en 2009, ont néanmoins permis d’améliorer le cash-flow d’exploitation au second semestre, qui s’est établit à -1,3 M€ contre -3,2 M€ au premier semestre, en dépit de la baisse sensible du chiffre d’affaires sur la période. Cette amélioration des flux de trésorerie s’est poursuivie au cours du premier trimestre 2009, Auplata ayant réalisé un flux mensuel de trésorerie très légèrement positif en février, porté par des cours de l’or particulièrement élevés.

En dépit de la baisse de la production d’or, Auplata a réalisé de nouveaux investissements en 2008, pour un montant total de 0,9 M€, dont une partie dans le cadre des travaux de recherche lié au nouveau procédé d’extraction.

Au 31 décembre 2008, les fonds propres d’Auplata s’établissaient à 1,7 M€, les dettes bancaires s’élevaient à 3,5 M€ et le compte courant associés à 2,6 M€. Une augmentation de capital par incorporation de comptes courants d’actionnaires de 3,8 M€ a été réalisée le 31 mars 2009, permettant un renforcement des capitaux propres de la société.

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009 : forte progression séquentielle

Au 1er trimestre 2009, la production d’or d’Auplata s’est élevée à 57 kg, en hausse par rapport à celle du 4ème trimestre 2008 (40 kg) grâce notamment à un taux de disponibilité des installations en amélioration et des conditions d’exploitations satisfaisantes sur les mines. La vente de 55 kg d’or sur le trimestre a permis de réaliser un chiffre d’affaires trimestriel de 1,2 M€ en forte croissance par rapport à 0,7 M€ enregistré au 4ème trimestre 2008. La production mensuelle actuelle est proche du niveau cible d’environ 20 kg par mois avec les moyens actuels.

Perspectives

Auplata est actuellement engagé dans la 3ème phase de développement de son nouveau procédé d’extraction avec le traitement de 1 000 tonnes de minerai déjà traité en gravimétrie dans des conditions industrielles sur le site minier de Dieu Merci. Cette phase vise à permettre de mieux comprendre les réactions du nouveau procédé à base de thiosulfate et d’améliorer ainsi son rendement. Ce procédé a été reconnu comme innovant par OSEO en février 2009. Les premiers résultats feront l’objet d’un communiqué de presse qui sera diffusé le 4 mai, après bourse.

Auplata rappelle que ce nouveau procédé vise à permettre de renouer avec une exploitation de l’or rentable et durable tout en étant respectueux de l’environnement et parfaitement conforme à la législation en vigueur en Guyane Française.

A l’approche de cette nouvelle phase du développement, Eric Poisson a été nommé Directeur Administratif et Financier d’Auplata en remplacement de Patrick Schein. Collaborant déjà depuis plusieurs années avec l’actionnaire majoritaire d’Auplata, Eric Poisson dispose d’une expérience importante de direction administrative et financière, qu’il a notamment exercée de 2002 à 2007 dans les DOM-TOM et en zone Caraïbes.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane Française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de près de 300 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

Auplata est coté sur le marché Alternext d’Euronext Paris (NYSE Euronext). Code ISIN : FR0010397760 – code mnémonique : ALAUP. Le capital d’Auplata est composé de 14 445 029 actions.

Pour plus d’information sur la société Auplata, vous pouvez consulter le site Internet de la société, en français et en anglais, aux adresses suivantes : www.auplata.fr, www.auplata.gf ou www.auplata.com.

Recevez gratuitement toute l’information financière par e-mail d’Auplata en vous inscrivant sur : www.actus-finance.fr

Contacts :

AUPLATA

Eric Poisson Directeur financier 01 44 77 94 80

EUROLAND FINANCE

Julia Temin Listing Sponsor 01 44 70 20 84

ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investisseurs 01 72 74 81 87

Nicolas Bouchez Relations presse 01 77 35 04 37

Valeurs associées

-5.65%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.