1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Au Portugal, ESFG cède 4,99% de BES pour rembourser un prêt
Reuters14/07/2014 à 14:52

ESPIRITO SANTO FINANCIAL GROUP CÈDE 4,99% DU CAPITAL DE SA BANQUE

LISBONNE (Reuters) - Espirito Santo Financial Group (ESFG), premier actionnaire de Banco Espirito Santo, a annoncé avoir vendu 4,99% du capital de la banque afin de pouvoir honorer le remboursement d'un prêt souscrit à l'occasion de l'augmentation de capital.

ESFG, qui reste le principal actionnaire de BES avec 20,1%, n'a pas précisé à qui elle avait vendu ces titres.

ESFG est l'une des holdings de la galaxie familiale Espirito Santo, qui a fondé la première banque portugaise cotée et dont certaines sociétés sont en difficulté financière. La famille Espirito Santo a perdu le contrôle de la banque lors de l'augmentation de capital en juin.

Vers 10h00 GMT, le titre BES recule de plus de 7% après avoir déjà perdu près de 40% en cinq jours. "La vente d'une participation de 4,99% dans la banque a été réalisée pour lever des liquidités pour permettre à ESFG de s'acquitter de son obligation de remboursement prévue dans le cadre d'un prêt sur marge", a déclaré ESFG dans un communiqué.

"Le produit de la vente, ainsi que d'autres garanties détenues par la banque, permettront le remboursement intégral et définitif du prêt sur marge et mettront un point final à toutes les obligations sur ce sujet".

Pour apaiser les craintes et les marchés, la Banque du Portugal a accéléré dimanche l'arrivée d'une nouvelle équipe dirigeante à la tête de BES.

(Andrei Khalip, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer